Haute-Savoie : des séjours linguistiques pour apprendre l'anglais "chez ses voisins"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Margot Desmas
My english family propose des séjours linguistiques pour apprendre l'anglais en France.
My english family propose des séjours linguistiques pour apprendre l'anglais en France. © My english family

Lancé en Haute-Savoie, My english family propose des séjours linguistiques en immersion dans une famille vivant en France. A l'heure des déplacements limités vers l'étranger, la demande grimpe en flèche.

Apprendre l'anglais en immersion dans une famille à deux pas de chez soi, l'idée ne vient pas spontanément en tête. C'est pourtant le concept lancé par Bettina Garberoglio, une entrepreneuse franco-allemande vivant à Talloires-Montmin (Haute-Savoie).

Avec la crise sanitaire et les restrictions de déplacement vers l'étranger, le moment est idéal pour faire connaître le principe de "séjour linguistique chez ses voisins", résume la fondatrice de My english family. Les "étudiants", âgés de 9 à 99 ans, peuvent ainsi séjourner dans l'une des 180 familles anglophones dans le pays, dont plusieurs dizaines se trouvent en Auvergne-Rhône-Alpes.

"C'est une région où il y a beaucoup de familles anglophones, aussi bien des saisonniers que des personnes qui tiennent des gîtes", raconte Bettina Garberoglio. Immersion, cours d'anglais, loisirs, activités culturelles... Les séjours sont organisés "sur-mesure, en fonction des besoins de chacun" aussi bien en termes de contenu que de durée.

 

"Ce n'est pas un concept ancré dans la tête des adultes"

Si l'essentiel des 200 "étudiants" accompagnés chaque année sont des collégiens ou des lycéens, ces séjours linguistiques s'adressent aussi à des adultes et des seniors. "Ce n'est pas un concept ancré dans la tête des adultes qui vont plus facilement penser à des cours d'anglais pour se perfectionner. Ca demande beaucoup d'information de faire changer les mentalités", explique la Haut-Savoyarde.

My english family enregistre de nombreuses réservations en vue de l'été, les restrictions de déplacement vers l'étranger aidant. Mais s'agit-il d'un vrai séjour en immersion, même en France ? La question revient souvent dans la bouche des parents. "Imaginez si vous allez un jour vivre à l'étranger, vous continuerez probablement à parler français, à cuisiner français", répond Bettina Garberoglio.

Et pour les plus jeunes avec un niveau moins élevé, il est possible de séjourner chez une famille dont les enfants parlent à la fois anglais et français. "On apprend presque plus de vocabulaire", estime-t-elle, ajoutant que ces familles vivant en France ont une capacité d'"empathie" envers les apprenants.

"Les Anglais ont l'habitude que leurs interlocuteurs se plient en quatre pour leur parler anglais. Mais ces familles savent ce que c'est d'apprendre une nouvelle langue, donc elles auront tendance à parler plus lentement, faire des dessins pour se faire comprendre", reprend Bettina Garberoglio.

 

Séjours individuels

Le concept a germé en 2015 dans la tête de la fondatrice, née aux Etats-Unis d'une mère Française et d'un père Allemand. "Quand j'emmenais mes enfants à l'école, je me rendais compte qu'il y avait beaucoup de familles anglophones. Et en parallèle, des amis me demandaient si je connaissais des familles à l'étranger pour que leurs enfants apprennent l'anglais, se rappelle-t-elle. C'est de là que m'est venue l'idée."

Les séjours proposés ne sont "pas moins chers" que dans la plupart des agences proposant des séjours à l'étranger - les frais de transport en moins. Mais les enfants sont accueillis individuellement dans chaque famille. Aucune tentation de parler français avec les autres quand on a un trou de mémoire, donc. Et chaque famille reçoit des étudiants "trois ou cinq fois par an au maximum". "La motivation principale n'est pas le salaire, selon la fondatrice de My english family, elles font ça pour le plaisir de l'échange, de faire découvrir leur langue et leur culture."

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.