A l'Assemblée nationale, Virginie Duby-Muller s'inquiète de la situation du BTP en Haute-Savoie

Lors de la séance des questions orales sans débat, ce mardi 2 juin au matin, la députée UMP Virginie Duby-Muller a interpellé la ministre du Logement sur la situation particulièrement morose du secteur du bâtiment et des travaux publics en Haute-Savoie.

Dans son argumentaire, la députée de Haute-Savoie s'est appuyée sur les chiffres de la fin février. Selon elle, "la baisse des logements mis en chantier sur 12 mois s'élevait à 11,2%". La chute observée se traduirait par un recul du chiffre d'affaires des entreprises de 10 à 25% et des difficultés de trésorerie. Une situation qui a engendré un recours à l'activité partielle, mais surtout la suppression de 1.679 emplois en deux ans, quand le nombre de travailleurs détachés a explosé. Des disparitions d'entreprises ont même été enregistrées.

Pour Virginie Duby-Muller, "il ne fait aucun doute que cette situation découle des normes de plus en plus complexes, de la concurrence déloyale, de la loi ALUR qui n'incite pas les investisseurs, ainsi que des baisses des dotations aux collectivités (et donc de la commande publique)". Et de souligner: "des mesures doivent donc être prises pour préserver l'emploi dans ce secteur d'activité, essentiel à l'économie haut-savoyarde."

Extrait Assemblée nationale 

durée de la vidéo : 00h05mn53s
©INA

Dans sa réponse, la ministre du Logement a rappelé l'existence d'un "plan de relance pour le logement" et des obligations de logements sociaux qui incombent aux communes.

Mais le particularisme haut-savoyard ne joue en pas en faveur des commandes. Les collectivités doivent composer avec un prix du foncier très élevé en zone frontalière. Virginie Duby-Muller et ses collègues Lionel Tardy et et Martial Saddier maintiennent donc que "le secteur de la construction doit être regardé avec une attention particulière en Haute-Savoie".

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité