Le tunnel du Mont-Blanc fermé aux poids lourds à deux reprises entre Haute-Savoie et Italie

Tunnel du Mont-Blanc, côté italien / © France 3 Alpes
Tunnel du Mont-Blanc, côté italien / © France 3 Alpes

En raison d'une différence de pression atmosphérique entre France et Italie, le tunnel du Mont-Blanc a été fermé aux poids lourds à deux reprises entre ce lundi 3 et ce mardi 4 novembre. En cas d'incendie, l'évacuation des fumées aurait pu ne pas être assurée.   

Par Franck Grassaud

Des camions garés en nombre sur les aires de régulation, de part et d'autre du tunnel du Mont-Blanc, la scène s'est répétée entre 23 heures et 3h30 du matin puis entre 5h30 et 10h45. L'accumulation des poids lourds était telle sur l'A40 dans le courant de la matinée, que le plan de franchissement alpin a été mis en place avec incitation de passer par le tunnel du Fréjus. 

Quand les mauvais jours arrivent, ce genre d'épisode est monnaie courante. Les sorties et entrées, côté français et italien, n'ont alors pas la même pression atmosphérique. La sécurité du tunnel n'est plus assurée. En effet, si un incendie survenait, le courant d'air pourrait ne pas acheminer les fumées jusqu'aux extracteurs qui les aspirent pour les recracher vers l'extérieur. On n'en était pas encore là lors de ces fermetures mais les opérateurs ont préféré jouer le principe de précaution. 


Sur le même sujet

Un exemple de start-up en Auvergne

Les + Lus