Leclerc rappelle des reblochons AOP contaminés par la bactérie E. coli

Les centres E. Leclerc ont annoncé vendredi procéder au rappel d'un reblochon AOP vendu sous sa marque distributeur "Nos régions ont du talent", à la suite de "plusieurs cas" d'intoxication alimentaire "grave" par la bactérie E. coli 026.

© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Tous les reblochons entiers au lait cru "commercialisés depuis le 21 janvier 2018 dans les enseignes Leclerc ont fait l’objet de mesures de retrait-rappel par affichettes sur les points de vente", annonce un communiqué des Ministères de la Santé et de l'Agriculture.

Ce fromage de 450 grammes est fabriqué par la Fromagerie Chabert, basée en Haute-Savoie, précise un communiqué du distributeur, alerté par un signalement de Santé publique France.

"Les consommateurs étant en possession de ce produit ne doivent pas le consommer et sont invités à le rapporter dans leur centre E. Leclerc", souligne le communiqué, précisant qu'un numéro vert a été mis à leur disposition (0800.011.100).

Sept enfants malades


D'après les autorités sanitaires, "sept cas d’infections à Escherichia coli" ont été identifiés, "dont six syndromes hémolytiques et urémiques, survenus chez des enfants âgés de un an et demi à 3 ans".

Après investigation, les autorités sanitaires établissent "un lien épidémiologique entre ces cas et la consommation de reblochons entiers au lait cru de marque « Nos régions ont du talent » commercialisés  dans les enseignes Leclerc de plusieurs régions."

Les Escherichia coli O26:H11 peuvent entraîner, dans la semaine qui suit la consommation, des gastroentérites éventuellement hémorragiques, accompagnées ou non de fièvre, et pouvant être suivies de complications rénales sévères chez les jeunes enfants (syndrome hémolytique et urémique).

Les personnes qui auraient consommé les produits concernés et qui présenteraient ce type de symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation et la nature du germe contaminant.

En l'absence de symptôme dans les 10 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s'inquiéter et de consulter un médecin.

Recommandations
D’une façon générale, les autorités sanitaires rappellent que par précaution le lait cru et les fromages à base de lait cru ne doivent pas être consommés par les jeunes enfants ; il faut préférer les fromages à pâte pressée cuite (type Emmental, Comté, etc.), les fromages fondus à tartiner et les fromages au lait pasteurisé.
La même recommandation vaut pour les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie