• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les 100 salariés de DSM 74 attendent le verdict du tribunal d'Annecy

L'ex site d'Altia placée en redressement judiciaire, cherche toujours un repreneur.
L'ex site d'Altia placée en redressement judiciaire, cherche toujours un repreneur.

Depuis le redressement judiciaire de l'entreprise DSM 74, située à Scionzier, aucun repreneur fiable ne s'est présenté. La seule offre enregistrée est jugée insatisfaisante par le syndicat CFDT. Il demande donc un report de la décision du tribunal. Verdict à 14h45. 

Par Raphaëlle Besançon

A 14h45, le tribunal de commerce d'Annecy annoncera son verdict sur le sort de l'entreprise DSM 74 où l'avenir de 100 salariés est en jeu.

Le 10 juin dernier, Claude Pimpie, actionnaire au sein de Altia Cluses-Scionzier, reprenait le site devenu DSM 74. Aussitôt l'entreprise, spécialisée dans la découpe et le moulage plastique, avait été placée en redressement judiciaire. Depuis, aucun repreneur solide ne s'est présenté.

Une offre de Léman Industrie a été déposée il y a 15 jours, mais elle n'est pas jugée satisfaisante par le syndicat CFDT. Jean Pierre Gressé, délégué syndical, explique "Le repreneur ne prévoit de garder que 41 salariés et leur secteur d'activité n'est même pas détaillé. Tout est vague, même le chiffre d'affaire n'est pas évoqué."

Le syndicat demande un report de la décision du tribunal, le mandataire- celui qui suit l'entreprise le temps du redressement judiciaire-  également. Ce délai permettrait à deux entreprises, une située à Annecy et une autre à l'étranger, de pouvoir constituer un dossier de reprise. Pour l'instant, elles ont seulement eu le temps d'envoyer des lettres d'intentions.

A lire aussi

Sur le même sujet

La 7e Symphonie de Beethoven en direct depuis le Festival de la Chaise-Dieu

Les + Lus