Les lycées Dayve à Passy et Monnet à Annemasse vont tester les portiques de sécurité de Laurent Wauquiez

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean-Christophe Pain

Sécuriser l'accès aux lycées, c'était une des promesses fortes du candidat Laurent Wauquiez lors de la campagne pour les régionales . Aujourd'hui à la tête de de la Région Rhône-Alpes-Auvergne, il vient de donner la liste d'une quinzaine de lycées-test. 2 sont en Haute-Savoie.

Les lycées René Dayve à Passy et Jean Monnet à Annemasse feront donc partie des 15 lycées-test de la région. IIs présentent des profils très différents. A Passy, l'établissement est littéralement cerné de villas et d'immeubles, avec pas moins d'une vingtaine d'entrées possibles. Autant dire que tout cela va devoir évoluer pour céder la place à 8 tourniquets, et 2 portillons à badge réservés aux personnes handicapées. 

Autre cas de figure : le lycée Jean Monnet à la périphérie d'Annemasse. Un millier d'élèves, et un très vaste espace à surveiller. Sans compter sur certains riverains qui traversent l'établissement de part en part pour se rendre plus rapidement en ville. 

Exit les fameux portiques type aéroport, imaginés par Laurent Wauquiez lors de sa campagne. Pour le maire d'Annemasse, ancien proviseur, et nouvel opposant à la Région, ces tourniquets ne sont certainement pas la panacée. De leur côté, les syndicats d'enseignants évoquent un "effet d'annonce".

Reportage Serge Worreth et Vincent Habran
durée de la vidéo: 01 min 48
Sécurisation des lycées en Haute-Savoie

En Isère, à Moirans et La Côte Saint-André, une forte opposition s'est manifestée contre ces dispositifs.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.