Les médecins de Haute-Savoie interpellent François Hollande sur la pollution dans la vallée de l'Arve

Après l'épisode inédit de pollution en décembre, 84 médecins urgentistes, généralistes et cardiologues ont écrit une lettre à François Hollande. Ils demandent que soient appliquées toutes les mesures du Plan de Protection de l'Atmosphère, le fameux PPA qui selon eux n'est pas respecté.

Par France 3 Alpes

Trois semaines à dépasser le seuil d'exposition maximal, du jamais vu dans la vallée de l'Arve. Même si hélas, les épisodes de pollution reviennent chaque année à la même période. Inquiets, les médecins ont décidé d'alerter le gouvernement sur l'exposition chronique des habitants dans la région. Ils pointent le peu d'efficacité des moyens employés jusqu'à présent. 

"On voudrait un plan de protection des populations" explique un habitant arrivé depuis peu dans la région, "sachant que sur le dernier épisode du 3 au 18 décembre, la moitié du territoire a respiré une qualité de l'air plus que mauvaise, ça représente 4 millions de personnes pendant plus de dix jours"

La vallée de l'Arve possède pourtant son PPA déployé en hiver ( Plan de Protection de l'Atmosphère). Mais d'après les médecins, celui-ci serait plutôt concentré sur les émissions dûes au chauffage, que sur le trafic routier ou l'industrie locale...


"Les mesures doivent être soutenables", rappelle le sous-préfet de Bonneville. "La difficulté c'est d'avancer dans un contexte économique difficile. Nous avons une vallée très touchée par le chômage, et une industrie du décolletage à préserver..."

Seule vraie mesure prise dans le concret, la limitation de la vitesse pour les véhicules légers à 110km/h sur l'autoroute. 

Les médecins de Haute-Savoie contre la pollution
Lieu de tournage : Passy (Haute-Savoie). Intervenants : Dr Cécile Buvry, médecin généraliste à Passy; Antoine Auffret, habitant de Passy; Francis Bianchi, sous-préfet de Bonneville

Sur le même sujet

Les + Lus