Manteau neigeux instable et risque d'avalanches : un appel à la prudence lancé pour le début des vacances de Pâques

Alors que les vacances de printemps débutent ce samedi 6 avril pour la zone C, de nombreux touristes sont attendus en montagne. Le préfet de la Haute-Savoie appelle à la plus grande vigilance alors que d'importants écarts de températures sont attendus après des récentes chutes de neige.

Grand soleil et début des vacances de Pâques, à partir de ce samedi 6 avril. La carte postale est idéale pour les touristes de la zone C (académie de Paris, Créteil, Montpellier, Toulouse et Versailles) attendus en montagne dans les prochains jours.

Mais cette météo propice à la pratique des activités de montagne va rendre le manteau neigeux très instable. En effet, les différents massifs des Alpes du Nord ont été recouverts ces derniers jours d'une épaisse couche de neige : des perturbations tardives qui ont amené des dizaines de centimètres de neige en altitude.

Mais, ces chutes de neige sont suivies d'un important écart de température. Il est notamment attendu, à partir de ce samedi, "une masse d'air chaud qui arrive du sud et qui va favoriser des températures bien chaudes pour la période", explique Denis Roy, responsable du centre Météo France pour les Alpes du Nord.

Des températures comprises entre 26 et 28 degrés devraient être généralisées, en plaine, dans les Alpes du Nord. Les 30 degrés pourraient être atteints localement. Cette chaleur s'accompagnera, notamment, d'un nouveau nuage de sable en provenance du Sahara.

Appel à la vigilance

Ces changements brutaux de météo vont augmenter le risque d'avalanches. La préfecture de la Haute-Savoie a donc appelé, ce vendredi, à la plus grande vigilance en montagne.

"Ne prenez pas de risque avec votre sécurité et celles des secouristes. Sachez renoncer ou changer d'objectif, a-t-elle communiqué. La pratique d’activités de montagne et haute montagne nécessite une connaissance du terrain et demeure une pratique dangereuse d’autant plus que le risque avalanche, en raison de l’instabilité du manteau neigeux, reste élevé sur l’ensemble des massifs de Haute-Savoie."

La préfecture rappelle, qu'en plus de prendre connaissance de la météo et du risque d'avalanches, il est important de s'équiper d'un matériel adéquat (détecteur de victimes d'avalanches, pelle, sonde...) et d'informer son entourage de son itinéraire.

Selon Météo France, les risques d'avalanche sont bas ce vendredi dans la majeure partie des massifs des Alpes du Nord, à l'exception des massifs du Mont-Blanc, de la Haute-Maurienne et de l'Oisans, où les risques sont "forts" (3/5). Ce samedi, les risques devraient être réévalués à la hausse, selon les tendances de Météo France.

Le pic de chaleur "entraînera une humidification rapide et en profondeur du manteau neigeux, indique Météo France. En conséquence, le risque de départ spontané d'avalanches de neige humide aumentera rapidement en journée."