Pollution de l'air: le Nord-Isère au stade d'information, la vallée de l'Arve toujours en alerte

Ce vendredi 2 janvier, les conditions météo sont restées stables et les particules en suspension, émises par le chauffage au bois et le trafic routier, ont continué de s'accumuler. Bilan, le Nord-Isère entre dans une phase de pollution reconnue, quant à la vallée de l'Arve elle demeure en alerte. 

© France 3 Alpes
La qualité de l'air s'est encore dégradée dans les vallées alpines. En Haute-Savoie, la vallée de l'Arve reste en dispositif d'alerte de niveau 1 sur persistance de dépassement du seuil d'information (50µg/m3 en moyenne sur la journée). Pour le Nord-Isère et la vallée du Rhône, il s'agit du premier jour de dépassement du seuil d'information.

Samedi, les taux devraient encore rester élevés. Dans la soirée, les précipitations attendues dans l'est de la région Rhône-Alpes devraient permettre une amélioration dans la vallée de l'Arve et les autres zones alpines. La situation est plus incertaine pour l'ouest de la région, et notamment la région lyonnaise.

Alerte de niveau 1, quésaco? 

Une série de mesures suit le passage en alerte de niveau 1 dans la vallée de l'Arve. Il s'agit avant tout de recommandations. Il est notamment conseillé de stopper les feux de cheminée d'agrément ou d'appoint. La vitesse est également abaissée à 110km/h sur l'A410 du col d'Evires à Scientrier, sur l'A40 d'Annemasse au Fayet, et à 90km/h sur la route à 2x2 voies entre Bonneville et Marignier. 

Si le taux de pollution aux particules dépassait les 80μg/m3, le préfet de la Haute-Savoie pourrait interdire la circulation des poids lourds les plus polluants en vallée de l'Arve, après concertation avec le préfet voisin de la Savoie qui devrait alors "récupérer" les camions qui circulent entre France et Italie. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution santé routes