Réforme du RSA : le département de la Haute-Savoie expérimente le versement sous condition

Le département de la Haute-Savoie fait partie des 29 nouveaux départements à tester la nouvelle formule du RSA, conditionné à 15 heures d’activité hebdomadaire pour les allocataires. Les départements de l'Isère et de la Savoie ne sont, pour l'instant, pas concernés par cette expérimentation.

L’annonce avait été faite en décembre 2023, c’est désormais officiel. Le département de la Haute-Savoie va expérimenter le RSA (revenu de solidarité active) sous condition. Les bénéficiaires devront dorénavant effectuer entre 15 h et 20 heures d’activité de bénévolat, de formation, de stages d’insertion par semaine pour obtenir l’allocation. "L'objectif est d'accompagner de façon rénovée et intensive le retour à l’emploi de 100 % des allocataires du RSA du territoire", précise le gouvernement. 

Tout le département n’est pas concerné par cette expérimentation. Seuls les bassins de la basse vallée de l’Arve (Cluses, Bonneville, Scionzier, la Roche-sur-Foron) et du genevois vont expérimenter cette mesure. 

La moitié de la France concernée 

Désormais, 47 départements sont donc concernés par cette expérimentation, près de la "moitié de la France est ainsi couverte", assure le gouvernement. Dix-huit départements testaient déjà le RSA sous condition depuis un an, représentant environ 15 000 personnes.

Le Premier ministre a fait l’annonce ce vendredi 1ᵉʳ mars, alors qu’il était en déplacement dans les Vosges, à France Travail. Gabriel Attal a par ailleurs annoncé, dans le cadre de l’objectif de plein-emploi, un renforcement des contrôles de la recherche d'emploi. "France Travail en mène aujourd'hui 500 000 par an. Nous les multiplierons par trois d'ici à la fin du quinquennat. En 2027, France Travail réalisera 1,5 million de contrôles par an", a-t-il précisé. 

Le Premier ministre a ajouté qu'il réunirait "à la mi-mars" un séminaire gouvernemental "dédié à la question du travail" pour notamment "préparer les grandes décisions" à prendre en la matière. La mesure concernant le RSA devrait être généralisée à l’ensemble de la France en janvier 2025.