Ski : un protocole sanitaire strict, les JO de Pékin, des étapes à ne pas manquer... Le point sur la prochaine saison de ski alpin

Publié le
Écrit par Antoine Belhassen
Alexis Pinturault remettra en jeu son gros globe de cristal, dès la reprise du Championnat du monde, samedi 23 octobre en Autriche.
Alexis Pinturault remettra en jeu son gros globe de cristal, dès la reprise du Championnat du monde, samedi 23 octobre en Autriche. © Fabrice Coffrini/AFP

La saison de ski alpin reprend, ce samedi 23 et dimanche 24 octobre, à Sölden en Autriche. Un premier rendez-vous pour Alexis Pinturault et les autres dans cette année marquée par les Jeux Olympiques d'hiver (4 au 20 février).

L'heure est venue de rechausser les skis mais pas d'oublier les tests Covid. Le ski alpin reprend ce samedi 23 et dimanche 24 octobre avec les traditionnels géants de Sölden en Autriche.

Le public y sera autorisé, après une dernière année marquée par la crise du Covid-19, mais le protocole sanitaire sera strict. Coup d'envoi d'une saison tournée vers les Jeux Olympiques de Pékin (4-20 février).

Le Tyrol et sa ferveur pour commencer

Après un an de ski à huis clos, la station du Tyrol autrichien devrait renouer avec une ambiance un peu oubliée. Des milliers de spectateurs sont attendus en bas du glacier de Rettenbach, à plus de 3 000 mètres d'altitude. Ils pourront saluer, entre autres, le retour à la compétition de nombreuses stars, dont l'Américaine Mikaela Shiffrin.

Côté sportif, Alexis Pinturault et la Slovaque Petra Vlhova remettent leur titre en jeu dès ce week-end du 24 octobre, après avoir décroché au printemps leur premier gros globe. Le Français fera notamment face à des jeunes loups comme le Suisse Marco Odermatt ou l'Autrichien Marco Schwarz.

Une étape à Val d'Isère, les finales à Méribel et Courchevel

Alexis Pinturault aura l'occasion de briller chez lui, dans sa station, au cours de la grande messe du ski alpin. Les finales de la Coupe du monde seront organisées, cette année, à Méribel et Courchevel. Les épreuves officielles de vitesse hommes et dames (descente et Super-G) se dérouleront les 16 et 17 mars.

Les slaloms et géants hommes et dames suivront, à partir du vendredi 18 mars.

La France n'est pas en reste dans cette Coupe du monde, puisqu'une étape s'arrêtera également à Val d'Isère, les 11 et 12 décembre pour un géant et un slalom hommes. Les dames arriveront plus tard dans la station savoyarde, les 18 et 19 décembre, pour un Super-G et une descente.

Les skieurs devraient retrouver quelques belles ambiances. Outre Sölden (23-24 octobre), où aucune jauge maximale n'a été fixée, la Suisse a annoncé le retour des fans, notamment dans la bouillonnante aire d'arrivée d'Adelboden début janvier.

Pas de hors-piste pour les mesures sanitaires

Après deux dernières années marquées par le Covid-19, les stations pourront de nouveau accueillir un large public. Mais ce semblant de retour à la normale s'accompagne de mesures sanitaires toujours aussi strictes.

La Fédération internationale de ski (FIS) a annoncé un protocole similaire à celui de l'hiver dernier, où aucune étape de Coupe du monde n'avait été annulée pour raison sanitaire, à part le test-event des JO prévu en Chine. Vingt-deux cas positifs au Covid-19 avaient été détectés sur les 32 étapes de son circuit principal en 2020-2021.

Un test PCR négatif avant l'épreuve reste ainsi obligatoire pour tous les participants (skieurs, staff, organisateurs, médias...). La vaccination, largement répandue, n'a pas adouci cette partie du protocole. Elle évite simplement un nouveau test pendant l'événement (tous les deux ou trois jours sinon).

Brouillard logistique aux Jeux

Cette année marque également le retour de la tournée nord-américaine, après un an d'absence. Dès le 26 novembre, les skieurs prendront la direction de Lake Louise, au Canada, pays exigeant aux entrants non vaccinés un isolement de deux semaines. Une donnée qui pourrait perturber le calendrier de certains participants.

Ces interrogations sanitaires font écho à celles liées aux Jeux de Pékin, le grand évènement de l'hiver. Un brouillard logistique entoure pour l'instant le rassemblement (transport, logement...) et empêche les équipes de s'organiser, faute de dates d'arrivées par exemple.

Le programme

• 23-24 octobre - Sölden (Autriche) - Géant femmes et hommes
• 13-14 novembre - Lech/Zürs (Autriche) - Parallèle femmes et hommes
• 20-21 novembre - Levi (Finlande) - 2 x slalom femmes
• 26-28 novembre - Lake Louise (Canada) - Super-G, 2 x descente hommes
• 27-28 novembre - Killington (Etats-Unis) - Géant, slalom femmes
• 3-5 décembre - Lake Louise (Canada) - Super-G, 2 x descente femmes
• 3-5 décembre - Beaver Creek (Etats-Unis) - 2 x super-G, descente hommes
• 11-12 décembre - Saint-Moritz (Suisse) - 2 x super-G femmes
• 11-12 décembre - Val d'Isère (France) - Géant, slalom hommes
• 17-18 décembre - Val Gardena (Italie) - Super-G, descente hommes
• 18-19 décembre - Val d'Isère (France) - Super-G, descente femmes
• 19-20 décembre - Alta Badia (Italie) - 2 x géant hommes
• 21 décembre - Courchevel (France) - Géant femmes
• 22 décembre - Madonna di Campiglio (Italie) - Slalom hommes
• 28-29 décembre - Bormio (Italie) - Super-G, descente hommes
• 28-29 décembre - Lienz (Autriche) - Géant, slalom femmes
• 4-5 janvier - Zagreb (Croatie) - Slalom femmes et hommes
• 8-9 janvier - Maribor (Slovénie) - Géant, slalom femmes
• 8-9 janvier - Adelboden (Suisse) - Géant, slalom hommes
• 11 janvier - Flachau (Autriche) - Slalom femmes
• 14-16 janvier - Wengen (Suisse) - 2 x descente, slalom hommes
• 15-16 janvier - Zauchensee (Autriche) - Super-G, descente femmes
• 21-23 janvier - Kitzbühel (Autriche) - 2 x descente, slalom hommes
• 22-23 janvier - Cortina d'Ampezzo (Italie) - Super-G, descente femmes
• 25 janvier - Plan de Corones (Italie) - Géant femmes
• 26 janvier - Schladming (Autriche) - Slalom hommes
• 29-30 janvier - Garmisch (Allemagne) - Super-G, descente femmes
• 6-19 février - Pékin (Chine) - Jeux olympiques
• 26-27 février - Crans Montana (Suisse) - 2 x descente femmes
• 26-27 février - Garmisch (Allemagne) - 2 x slalom hommes
• 5-6 mars - Lenzerheide (Suisse) - Super-G, descente femmes
• 5-6 mars - Kvitfjell (Norvège) - Super-G, descente hommes
• 11-12 mars - Are (Suède) - Géant, slalom femmes
• 12-13 mars - Kranjska Gora (Slovénie) - Géant, slalom hommes
• 16-20 mars - Courchevel/Méribel (France) - Finales

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.