Suisse : malgré le Covid-19, les touristes affluent dans les Alpes suisses en ce début de saison

Publié le
Écrit par A.B avec AFP

Le secteur du tourisme en Suisse a connu un bon début de saison, notamment dans les Alpes et malgré une épidémie de Covid-19 repartie à la hausse, d'après de premières estimations livrées ce mardi 4 janvier.

Le secteur du tourisme en Suisse a connu un début de saison plus positif qu'espéré malgré les craintes autour du variant Omicron et la pluie juste avant le Nouvel An, selon une première estimation de Suisse Tourisme publiée ce mardi 4 janvier.

Le document indique que les réservations pendant la période des fêtes ont été marquées par des décisions de très court terme. Les annulations, mais aussi les réservations de dernière minute, fluctuant au gré de l'évolution de la pandémie.

Le retour des touristes étrangers

Les hébergeurs, en particulier dans les régions de montagne, ont toutefois constaté un retour des touristes européens, notamment des Allemands, Français et Anglais. La clientèle suisse est, elle, restée fidèle.

"En comparaison avec la période des fêtes de l'hiver précédent, les nuitées devraient avoir augmenté de 10 à 15 %, avec le retour des touristes étrangers", évalue Suisse Tourisme dans son communiqué.

Un certain optimisme est donc perceptible.

Communiqué de Suisse Tourisme.

"Cette augmentation est, certes, moins importante que celle espérée par la branche en novembre", reconnaît cet organisme mandaté par la Confédération pour promouvoir le tourisme dans le pays alpin, mais elle "représente tout de même près de 90 % du niveau des nuitées atteint en 2019", ajoute-t-il.

"Un certain optimisme est donc perceptible", considère Suisse Tourisme qui prend chaque année le pouls auprès des hôteliers immédiatement après la période des fêtes de fin d'année.

Les Britanniques autorisés à venir

Avec le redoux et la pluie dans les jours précédant le Nouvel An, les excursions à la journée en montagne, qu'affectionnent particulièrement les Suisses, ont cependant connu un ralentissement.

Début décembre, le variant Omicron avait suscité de vives inquiétudes dans les stations de ski. Fin novembre, la Suisse avait interdit les vols directs en provenance d'Afrique australe et imposé une quarantaine aux voyageurs même vaccinés ou guéris en provenance de certains pays.

En quelques jours, la liste s'était allongée à 23 pays, incluant notamment le Royaume-Uni, la Belgique et les Pays bas, qui font partie de la clientèle fidèle des stations de ski suisses. Certains hôteliers mais aussi écoles de ski avaient vu leurs réservations auprès de la clientèle britannique dégringoler de 50 % en 48 heures.

Le gouvernement suisse était cependant revenu une semaine après sur ces restrictions pour les voyageurs en provenance de ces pays, les remplaçant par une obligation de tests pour tous les voyageurs souhaitant entrer en Suisse. En France, le public britannique n'était pas autorisé à venir, suite à une flambée des cas de Covid outre-Manche.