Suisse/Haute-Savoie : Avez-vous déjà testé le préservatif bio et vegan ?

Créé par une chimiste genevoise, le Green Condom, un préservatif bio et vegan, a débarqué en Haute-Savoie il y a deux ans et il fait son bonhomme de chemin. Déjà plus d'une cinquantaine de points de vente le distribuent en Suisse et en Haute-Savoie. 

Préservatif bio et vegan
Préservatif bio et vegan © France 3 Alpes

Vous utilisez régulièrement des préservatifs comme moyen de contraception ou de protection contre les MST mais vous êtes gênés par la forte odeur de plastique qu'ils dégagent ? Il est peut-être temps pour vous de tester le préservatif bio. C'est une chimiste Suisse, originaire de Genève, qui a mis au point ce préservatif nouvelle génération. Il est garanti bio, vegan et 100% efficace.

Des produits toxiques dans les capotes


Dans un préservatif "classique", on peut trouver du parabène, un perturbateur endocrinien. Or cet ingrédient ou d'autres (on trouve aussi gluten, talc, caséine ou benzocaïne !) n'est pas forcément indiqué sur les emballages. "C'est scandaleux" s'indigne Gabrielle Lods, créatrice de la marque Green Condom, qui constate que pour les produits cosmétiques, qui s'utilisent uniquement sur la peau, il s'agit d'une obligation. Pour les produits qui vont à l'intérieur du corps, comme le préservatif, ce devrait être obligatoire selon elle.
 

Bon pour la santé et la planète


La chimiste a mis au point un préservatif qui ne contient ni perturbateur endocrinien, ni gluten. Il n'a pas non plus été testé sur les animaux. Et, cerise sur le gâteau, il ne sent pratiquement rien.

"C'est responsable des deux côtés" estime Vincent, un utilisateur régulier, "et puis on se sent mieux protégé en terme de santé".

Cette capote bio, vegan et éco-responsable a vite trouvé son public. En deux ans, une cinquantaine de points de vente en Suisse et en Haute-Savoie la proposent. Elle est aussi vendue via internet.
 






 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société santé suisse international consommation économie environnement