Thonon-les-Bains (Haute-Savoie): les anciens cadres d’ETG devant la justice

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes

Pascal Dupraz, son fils Julian et Joël Lopez sont convoqués ce mardi 20 septembre devant le tribunal correctionnel de Thonon-les-Bains. En jeu, les indemnités de licenciement versées et la somme que réclame l'ancien entraîneur aux Prudhommes, dans une procédure différente.

L’ancien président de l’ETG Joël Lopez ainsi que l’ex-directeur sportif et entraîneur du club, Pascal Dupraz et son fils, Julian, ancien directeur des services, sont convoqués, ce mardi 20 septembre, devant le tribunal correctionnel de Thonon-les-Bains.

Ils sont poursuivis par Évian pour faux et usage de faux. Partie civile dans cette affaire, le club leur reproche d'avoir produit, après l'arrivée de la nouvelle équipe dirigeante au printemps 2015, de faux documents pour se prémunir d'un éventuel changement de situation.  

Selon le club, Pascal Dupraz, avec l'aide de Joël Lopez, aurait créé de toute pièce une "fiche de poste" antidatée pour conforter son statut de Manager Général. Julian Dupraz est quant à lui accusé d'avoir falsifié un avenant à son contrat. Des faits que nient les intéressés."Ceux qui me connaissent disent de moi que je suis tout sauf un tricheur", a déclaré Pascal Dupraz à la barre.

Si la justice reconnaît les prévenus coupables des délits qui leur sont reprochés, cela constituerait une faute grave. Un élément qui jouerait en leur défaveur devant le Conseil des Prudhommes, où une autre procédure est en cours, Pascal et Julian Dupraz ayant contesté leurs licenciements. L'ex-coach demande 3 millions d'euros d'indemnité de départ ; son fils réclame 100 500 euros.

Le faux et l'usage de faux est puni de 3 ans d'emprisonnement et 45 000 € d'amende.

Le tribunal correctionnel de Thonon-les-Bains rendra sa décision le 18 octobre.

Le reportage de Marion Feutry, Ariane Combes-Savary et Sophie Villatte 
durée de la vidéo: 01 min 46
Procès dirigeants ETG