Twitter: inquiétant déchaînement de violence à l'égard de Guillaume Mathelier, maire socialiste d'Ambilly (Haute-Savoie)

On le dit souvent, "sur Twitter, il n'y a plus de filtre". Certains se lancent dans des joutes verbales qui peuvent déraper. De là à passer aux menaces de mort, il n'y a qu'un pas, inquiétant, que des adeptes du réseau social ont franchi à l'égard du maire d'Ambilly, également membre actif du PS. 

A l'origine de ce déchaînement de violence, l'affaire de la vierge de Publier. Depuis son installation dans un parc public en 2011, cette statue était controversée. Début février, le tribunal administratif de Grenoble a annoncé qu'elle devrait être retirée.

On sait qu'au nom de la laïcité, le socialiste Guillaume Mathelier a mené campagne contre la statue. La fédération du Parti socialiste de Haute-Savoie a même adopté une motion pour le retrait de la Vierge. Le 2 mars, le maire d'Ambilly a répondu aux questions de LCI sur le sujet. Ses opposants ont choisi la riposte en 140 caractères. L'un d'eux, difficilement identifiable, a même menacé ouvertement ce membre du Bureau national du PS. 


Pour ce tweet et d'autres signes de menaces, Guillaume Mathelier a décidé de porter plainte. Selon Le Dauphiné Libéré, "le préfet lui a accordé une surveillance particulière."

Sur le réseau social, l'offensive a été lancée par un Savoisien qui invite à critiquer l'élu. 


Les messages n'ont pas tardé à tomber en rafales.