L'UDI de Haute-Savoie entre lutte et soutien à En Marche après la victoire d'Emmanuel Macron

Photo d'illustration / © Lionel BONAVENTURE / AFP
Photo d'illustration / © Lionel BONAVENTURE / AFP

Les centristes haut-savoyards sont partagés, depuis qu'Emmanuel Macron a remporté l'élection présidentielle, dimanche 7 mai. S'ils soutiennent l'élection d'un candidat centriste, ils n'en restent pas moins, pour la plupart, fidèles  leurs engagements auprès des Républicains.

Par Quentin Vasseur

En Haute-Savoie aussi, l'élection d'Emmanuel Macron pourrait recomposer le paysage politique. Dans cette région acquise au parti Les Républicains, une soixantaine de cadres de l'UDI se sont réunis mardi 9 mai, notamment pour affirmer leur soutien au nouveau président.

"Je suis très satisfaite de ce résultat" se réjouit Marion Lenne, vice-président de la fédération. "J'ai toujours cru au centre depuis des années et voilà, on y arrive ! On a enfin un centriste à la tête du pays, c'est formidable !"

L'UDI de Haute-Savoie entre lutte et soutien à En Marche après la victoire d'Emmanuel Macron
Intervenants: Marion Lenne, vice présidente UDI 74 ; Loïc Hervé, sénateur UDI Haute Savoie ; Xavier Roseren, maire UDI Les Houches ; Jean-Luc Rigaut, président UDI 74 - Reportage de Christian Deville et Dominique Semet. Montage de Jean-Jacques Picca.

La ligne du mouvement pendant les législatives a été débattue pendant près de deux heures, car certains élus s'agacent de l'hégémonie des Républicains dans le département alpin.

Il y aura jamais de place pour des UDI


"Sur la Haute-Savoie vous avez six Républicains sortants, ça veut dire qu'il n'y aura jamais de place pour des UDI, déplore Xavier Roseren, maire UDI des Houches, parce que lorsque vous êtes Républicain et que vous êtes sortant, forcément vous avez l'investiture."

Un accord national


Plusieurs membres de l'UDI ont sauté le pas en briguant une investiture En Marche, mais pour le président de la fédération haut-savoyarde, Jean-Luc Rigard, ces candidatures doivent rester marginales

"L'UDI 74 reste fidèle à ses valeurs, il y a un accord Les Républicains-UDI national. Nous le déclinerons ici" explique-t-il, ajoutant qu'"'il y aura quelques candidats UDI qui pourraient partir à titre individuel, mais nous ne les soutiendrons pas."

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Congrès des maires de France

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne