Un nouveau comptage dénombre entre 85 et 100 loups en Haute-Savoie

Il y aurait entre 85 et 100 loups en Haute-Savoie selon les chasseurs et les agriculteurs du département après un nouveau comptage, validé par l'Office français de la biodiversité (OFB).

Jusqu'à présent, les données officielles faisaient état de 40 à 50 loups en Haute-Savoie. Un nouveau comptage, réalisé par les chasseurs, agriculteurs, louvetiers du département et l’Office français de la biodiversité (OFB), a permis de dénombrer entre 85 et 100 loups en Haute-Savoie.

"C’est quasiment un doublement par rapport aux chiffres que l’on avait l’année précédente. Les chiffres que nous avions sont ceux de l’OFB. Et l’OFB n’avait pas les moyens malheureusement de faire le genre d’étude que nous avons mené cette année", explique André Mugnier, président de la fédération de chasse de Haute-Savoie. 

Cette vaste opération a effectivement nécessité d'importants moyens. 300 000 euros ont permis, entre autres, de financer : 200 pièges photos, 30 caméras thermiques, mais aussi, plus inédit, des enregistreurs sonores capables de capter des sons dans un rayon de trois kilomètres.

durée de la vidéo : 00h01mn53s
Un nouveau comptage dénombre entre 85 et 100 loups en Haute-Savoie ©FTV/Marion Feutry/Benjamin Metral

Grâce aux cris des louveteaux et aux autres observations accumulées depuis un an, une douzaine de meutes reproductrices auraient été identifiées en Haute-Savoie.

Vers une hausse du nombre de prélèvements ?

Ce nouveau comptage était réclamé de longue date par le monde agricole, qui subit des attaques régulières dans tout le département. Pour les éleveurs, l’enjeu derrière ce nouveau chiffrage est de revoir à la hausse le nombre de tirs de prélèvements autorisés sur le loup chaque année. Un quota fixé à 19 % de la population estimée en France

"Pour nous, le but, ce n’est pas de compter pour compter, mais de prouver qu’il y a plus de loups que ce qu’on voulait bien nous le dire. Et aujourd’hui, le plan national loup est basé sur cette estimation de comptage de population. Pour nous donner les moyens de nous défendre et de défendre nos troupeaux, il était important de partir sur un bon chiffre", indique Bernard Mogenet, président de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) des Savoie. 

L'an dernier, près de 600 animaux victimes du loup ont été dénombrés en Haute-Savoie. C'est 35 % de plus que l'année précédente.