• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Une semaine avec des faux clients pour devenir guide, à Chamonix (Haute-Savoie)

Une cinquantaine de personnes passent leur diplôme de guide chaque année à Chamonix.
Une cinquantaine de personnes passent leur diplôme de guide chaque année à Chamonix.

A l'Ecole nationale de ski et d'alpinisme de Chamonix, on touche à la fin de la formation pour la cinquantaine d'aspirants-guides. A la fin du mois, ils devraient obtenir leur médaille. Mais auparavant, ils doivent encore réussir une semaine de pédagogie, axée sur la relation guide-client.

Par Céline Aubert

Dans le groupe qui s'apprête à escalader l'arête des cosmiques, les clients sont des cobayes, et les guides ne sont pas encore diplômés. La balade de la journée sera bien réelle, avec les vraies contraintes de la montagne. Le programme de la journée va d'ailleurs changer au dernier moment. Le fehn fait des siennes, 120 km/h de vent, impossible de prendre le téléphérique de l'aiguille du midi. 

"Aujourd'hui les conditions de la montagne ne nous permettent pas d'emprunter cette voie-là" explique Alexis Mallon, chef du département alpinisme à l'Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme. Cette sortie fait partie de la semaine de pédagogie guide-client. Dernière ligne droite de la formation. A la fin du mois, les "apprentis" devraient décrocher leur diplôme.  

Direction le vallon du Passet dans les Aiguilles rouges. Objectif, une voie d'escalade en 12 longueurs, choisie notamment pour sa possibilité de redescente rapide. Car la crainte ce jour-là, c'est l'orage. 

DMCloud:80729
Formation des guides à Chamonix
Lieu de tournage : Chamonix (Haute-Savoie). Intervenants : Patrice Roche, aspirant-guide. Alexis Mallon, chef du département alpinisme à l'Ecole Nationale de Ski et d?Alpinisme. Jérémy Janody, aspirant-guide. Marie et Mathieu, clients cobayes.

   
Pour les futurs guides, cette semaine avec des faux clients est primordiale. Elle permet de tester leur pédagogie, leur gestion des risques et leur prise de décisions. Cette course par exemple est bien adaptée aux clients. Leur niveau a bien été estimé. 

"On ne part jamais sur une course dite difficile sans avoir bien discuté avec le client en amont", précise Jérémy Janody. Il est aspirant-guide. "Souvent on fait une course de préparation". La sécurité, le plaisir, une bonne relation commerciale, tout cela est assuré par une bonne connaissance du client, et des discussions préalables. 

A la fin du mois, remise des diplômes pour la promotion 2013. Ce sera la conclusion de quatre années de formation. 

Pour cette semaine de formation professionnelle destinée aux futurs guides, l'Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme de Chamonix recherche des clients-cobayes toute l'année. 
 

 

Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus