• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Hervé Mariton (LR) favorable au bracelet électronique pour les demandeurs d'asile

Archives / © AFP
Archives / © AFP

Le député de la Drôme (Les Républicains) Hervé Mariton, candidat annoncé à la primaire de la droite en 2017, prône le port du bracelet électronique pour les demandeurs d'asile dont la demande n'a pas encore abouti, afin qu'ils ne "disparaissent pas dans la nature".

Par AFP

"Les demandeurs d'asile, quand leur statut est reconnu, ils sont bénéficiaires du droit d'asile. Mais quand la demande n'est pas encore instruite, plutôt que les gens disparaissent dans la nature, il faut savoir où ils sont et le plus économique et le plus intelligent", c'est le bracelet électronique, a expliqué M. Mariton sur RMC et BFMTV.

"Quelqu'un qui demande le droit d'asile, qui ne l'a pas encore obtenu, a des comptes à rendre à la France sur le fait de dire où il est. J'assume", a insisté le député de la Drôme.

"Il y a hélas beaucoup de gens qui abusent (de la procédure du droit d'asile) et compte tenu des délais qui restent trop importants, même s'ils ont été réduits ces derniers mois, la plupart d'entre eux disparaissent dans la nature et les Français ne le supportent plus". Donc "tant que le dossier n'est pas réglé, on trace les gens", a-t-il conclu.

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : malgré le retour de la pluie, les cultures peinent à se remettre de la sécheresse

Les + Lus