Immobilier : comment se porte le marché en Auvergne ?

La vente de biens immobilier se porte bien en Auvergne, les prix sont, eux, en nette augmentation. / © PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP
La vente de biens immobilier se porte bien en Auvergne, les prix sont, eux, en nette augmentation. / © PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Les ventes de biens immobiliers sont en hausse en Auvergne (+10,6% entre 2018 et 2019), selon les chiffres publiés par la FNAIM ce mardi 21 janvier. Les prix connaissent une augmentation supérieure à la moyenne nationale aussi bien au niveau des appartements que des maisons.

Par Solenne Barlot

En Auvergne, les biens immobiliers se vendent plus et plus cher, selon une étude dévoilée par la FNAIM ce mardi 21 janvier. Avec près de 24 000 ventes de logements sur l’année 2019, les transactions ont augmenté de 10,6% par rapport à 2018, un chiffre à peine inférieur à la moyenne nationale (+11,4% sur l’ensemble du territoire). Le Puy-de-Dôme est le département Auvergnat qui enregistre la plus forte hausse des ventes de logements avec 11,8%, devant l’Allier (+10%), le Cantal (+9,7%) et enfin la Haute-Loire (+8,5%).

Le prix des appartements en augmentation

Le prix en €/m² des appartements est en nette augmentation dans l’Allier (+13,8%) ainsi qu’en Haute-Loire (+5,2%). Il reste relativement stable dans le Puy-de-Dôme (+1,6%). Le Cantal fait figure d’exception régionale : le prix du mètre carré y est en forte baisse (-8,3%). Pour un appartement dans le Puy-de-Dôme, comptez en moyenne 1 770€/m², contre 1 110€/m² dans le Cantal. Dans l’Allier et la Haute-Loire, le prix est de 1 090€/m². Il reste malgré tout nettement inférieur à la moyenne nationale : 3 650€/m².

Le prix moyen des maisons auvergnates

Le prix des maisons augmente partout en Auvergne. Le Puy-de-Dôme enregistre une augmentation de 9,1%. Une maison y vaut en moyenne 169 100€. Les prix progressent de 4,1% en Haute-Loire, avec une maison au prix moyen de 117 600€. Les prix des maisons de l’Allier restent à peu près stables (+1,6%),  avec une moyenne à 96 500€. Dans le Cantal, l’évolution des prix n’est pas significative au vu du faible nombre de transactions, une maison y est vendue en moyenne 92 000€.

Quid du neuf ?

Le marché du neuf est lui aussi en expansion : les permis de construire délivrés en 2019 progressent  de 16,7%. Il y en a en tout 7 700, et 6 100 mises en chantier qui, elles, restent plutôt stables par rapport à 2018 (+1,7%). Le Puy-de-Dôme enregistre à lui seul 67% de ces mises en chantier, contre 13 et 12% pour l’Allier et la Haute-Loire, et seulement 8% pour le Cantal.  

Vers une stabilisation en 2020

En 2020, dans un contexte où les taux devraient rester bas, une bonne tenue du marché est prévue, selon la Fnaim Auvergne, au niveau national : « Le nombre de ventes se consoliderait autour du million, bridé par la raréfaction de l’offre. Une hausse des prix moins importante est à attendre : +2 % en France par rapport à 2019 et une stabilité en zone rurale. »

Sur le même sujet

Les + Lus