INFO France 3. Décès d'un lycéen dans une avalanche dans le Vercors: le jeune n'était pas équipé de Détecteur de Victimes d'Avalanches

© Jordan Guéant
© Jordan Guéant

Selon une information France 3 Alpes, le jeune lycéen de 17 ans décédé dans une avalanche à Villard-de-Lans n'était pas équipé du système ARVA ou DVA, les appareils de localisation de victimes d'avalanches. 

Par France 3 Alpes

Suite à l'avalanche survenue le mercredi 28 janvier dans le Massif du Vercors, et qui a entraîné la mort d'un adolescent, beaucoup de questions se posent. Des réponses commencent à tomber. 

Selon une source proche du dossier, la victime n'était pas équipée de détecteur de victimes d'avalanches et le guide n'était pas au courant. 

Le guide aurait demandé, comme le veut l'usage, à un des élèves de vérifier le fonctionnement de ces détecteurs mais, pour ne pas priver de sortie le jeune lycéen non équipé, la personne en charge de la vérification aurait laissé passer.

La délégation à un élève de la vérification des ARVA ou DVA est "une procédure normale", selon les professionnels. Ce qui semble anormal, c'est que la vérification de l'équipement d'un des jeunes soit passée entre les mailles du filet. 

Extrait 12/13 - France 3 Alpes
Enquête : les premiers constats

Un itinéraire dangereux

L'autre point soulevé par ce drame concerne l'itinéraire emprunté par le groupe de skieurs. Le secteur est réputé dangereux. Pour rejoindre le Rocher de l'Ours, les skieurs sortent traditionnellement plus tôt dans la Combe Chaulange. L'itinéraire choisi cette fois a obligé le groupe à prendre des pentes particulièrement raides, ce qui n'était pas logique en raison de l'enneigement.  

On sait désormais que la coulée a été déclenchée par le guide responsable du groupe. Deux élèves ont été emportés avec lui, dont un sur 200 mètres. Ce dernier totalement enseveli a été sorti rapidement par ses camarades. Le guide est sorti par ses propres moyens. En revanche, le corps d'un adolescent de 17 ans a donc été retrouvé par un chien de la CRS Alpes deux heures après les faits. Les élèves appartiennent à la section Sport-Nature du lycée du Diois à Die (Drôme). 

La CRS Alpes lance un appel à témoins

Après le drame, les secouristes en montagne lancent un appel à témoin pour les besoins de l'enquête. Ils cherchent à prendre contact avec un homme qui les a aidés lors de la recherche des victimes.

Il s'agit d’un homme de 45/50ans qui était équipé d'une veste jaune au moment des faits. Ils invitent l'intéressé ou toute autre personne ayant des informations à contacter la CRS Alpes au 04 76 84 70 46.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus