Bourgoin-Jallieu : cas de légionellose au Médipôle

Une résidente du centre de long séjour Delphine-Neyret a été hospitalisée pour une infection à la légionelle.

Une personne âgée, hébergée depuis environ un an par le Médipôle présentait les signes d'une pneumopathie inquiétante. Dès que la légionellose a été diagnostiquée la direction de l'établissement a immédiatement passé le bâtiment au crible pour localiser et éradiquer la souche de cette bactérie infectieuse.

La légionellose est une infection causée par la legionella, une bactérie naturellement présente dans l'eau et dans les boues. Inoffensive si elle est bue ou avalée, elle peut provoquer des infections dangereuses dans le système pulmonaire lorsque des gouttelettes sont inhalées.

Réseaux de douches passés au crible

C'est pourquoi, les réseaux de douches et de climatisation sont souvent à l'origine des contaminations à l'homme. A Françoise-Neyret, le plan d'action, déclenché dès le diagnostic, a conduit à des prélèvements dans les canalisations afin de pouvoir localiser la source.

Isabelle Perrin, la responsable personnes-âgées du Médipôle de Bourgoin-Jallieu assure que les dernières analyses avaient été effectuées au mois d'août et que les résultats ne permettaient pas de s'alarmer. Depuis 2004, la loi de santé publique oblige tout établissement de santé à contrôler régulièrement ses réseaux d'eau.

Des filtres anti-bactériens mis en place

Par mesure de précautions, les douches individuelles ont été mises hors-service et des filtres anti bactériens ont été installés au centre d'accueil. Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables à ce type d'infection.