Cet article date de plus de 9 ans

Clermont-Ferrand : +7% pour la taxe foncière

Cette année, on note une augmentation des taxes foncières et d'habitation, notamment à Clermont.

Alors que l'été se termine, le ciel se couvre au-dessus des contribuables. Les avis de taxes foncières et d'habitation arrivent peu à peu dans les boites aux lettres et on constate une augmentation un peu partout, notamment à Clermont-Ferrand.

Dans la capitale auvergnate, c'est la taxe sur le foncier bâti qui subit la hausse la plus importante : +7% entre 2011 et 2012. C'est une augmentation quasiment identique à celle que les propriétaires avaient déjà dû constater l'an passé (+7,1% entre 2010 et 2011). Clermont-Ferrand qui peut se targuer d'afficher cette année une des plus importantes hausses parmi les principales villes de France. Avec cette augmentation de 7%, la ville préfecture du Puy-de-Dôme est loin devant Amiens et Perpignan (+4,4%), Metz (+4,2%), Dijon (+4%). En revanche, selon les chiffres du Forum pour la Gestion des Villes (en détail ici), pour un couple avec deux enfants, si la taxe foncière est moins élevée ici qu'elle ne l'est à Caen, Montpellier, Amiens ou Perpignan, elle reste supérieure à celles de Nice, Lyon et Paris.

 

 

Du côté de la taxe d'habitation, si la hausse existe, elle est plus modérée. Cette année, elle augmente de 3,2% contre 8,8% entre 2010 et 2011.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
immobilier économie