L'heure du bilan

Un huissier a constaté les dégats causés par l'orage

video title

Puy-de-Dôme : dégats du train à crémaillère

Aprés une nuit de courte durée, pour le personnel technique du Train Panoramique des Dômes c'est l'heure de l'inspection. Une visite sous contrôle d'un huissier a été organisée dimanche 27 mai pour effectuer un inventaire précis des dégats occasionnés par l'orage de la veille.

Dès sept heures du matin, dimanche 27 mai, une visite d'huissier a permis de constater les dommages causés aux voies du Panoramique des Dômes par l'orage de la veille.

Les travaux à prévoir vont concerner essentiellement la remise en état du ballast mais pas seulement car  pour le concessionnaire, "il faut comprendre ce qui s'est passé, des analyses sont en cours et dès mardi nous allons missionner une étude avec des spécialistes en hydro-géologie pour supprimer les causes de cette coulée de boue".

            Si l'inauguration officielle n'est pour l'instant pas remise en cause le 23 juin,aucune date de reprise de service n'est pour l'heure avancée.

                "Quinze mètres de ballast sur 5,200 km c'est facile à reconstituer, mais il faut faire cette étude suivie des travaux ça peut prendre une dizaine de jours, maisdans le pire des cas ça pourrait prendre plusieurs semaines", reconnaît-il".

               

"Nous avons connu un phénomène météorologique imprévisible et exceptionnel qui ne remet nullement en cause l'exploitation du Panoramique, dont l'inauguration officielle est toujours prévue le 23 juin", a déclaré à l'AFP Laurent Solomé-Genevray,directeur général adjoint de TC Dôme, constructeur et exploitant du train.

    Samedi vers 17H00, "un orage très bref et très violent avec des chutes de grêle,

a provoqué deux coulées de boue, l'une sur la voie ferrée qui a arraché une quinzaine de mètres de ballast et l'autre dans la gare de départ du train", a-t-il rappelé,soulignant que les dégâts étaient en cours d'estimation mais n'étaient "pas énormes".   

                  "Météo France avait placé le département en vigilance jaune, mais ce n 'est pas l'orage directement qui a bloqué l'exploitation, mais la coulée de boue, un phénomène très imprévisible, jamais survenu sur le site depuis le début des travaux, il ya trois ans", a encore dit M. Solomé-Genevray.

                           

Voir le reportage de Laurent Pelletier et Fabrice Dutriaux
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité