La Bâthie (73) : Le rachat de Rio Tinto est bouclé

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP

HIG Europe a annoncé la finalisation du rachat des activités d'alumines de spécialité du groupe Rio Tinto.

La société d'investissement HIG Europe ne rachète pas que l'usine de La Bâthie en Savoie mais aussi deux autres sites en France et des implantations ailleurs. Ces activités représentent un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros.

"La procédure d'information et de consultation des instances représentatives du personnel étant achevée et les autres autorisations gouvernementales requises ayant été obtenues", l'opération "est maintenant effective", a indiqué HIG dans un communiqué.

"La cession (par Rio Tinto) concerne l'ensemble des sites industriels en France (Gardanne, La Bâthie en Savoie, Beyrède dans les Hautes-Pyrénées) et en Allemagne (Teutschenthal) ainsi que les implantations commerciales, aux Etats-Unis, en Allemagne, en Italie, en Grande-Bretagne, au Japon et en Chine", a-t-il ajouté.

Inquiétudes sur le maintien de l'emploi

Le géant minier Rio Tinto avait annoncé son intention de vendre ces activités d'alumines de spécialités en 2011 et avait indiqué avoir reçu une offre de HIG fin mars. Le montant de la cession n'a pas été dévoilé. Ce rachat avait provoqué l'inquiétude des syndicats de salariés. Le directeur l'activité alumines, Frédéric Ramé, a assuré fin mars qu'il n'y aurait "pas de plan de restructuration ou de réduction des effectifs", lors de cette opération.

Concentration sur les activités minières

Le groupe anglo-australien Rio Tinto avait racheté en 2007 le groupe d'aluminium Alcan qui, lui-même, avait mis la main sur le fleuron industriel français Pechiney en 2003. Depuis, les actifs hérités de Pechiney ont été dans leur grande majorité revendus à diverses parties, Rio Tinto voulant se concentrer sur son activité minière.