Le Panoramique des Dômes victime de la chaleur

Publié le Mis à jour le
Écrit par Brigitte Cante

Le train panoramique des Dômes a été stoppé ce week end. Des passagers ont terminé...à pied

video title

Le panoramique des Dômes stoppé par la chaleur

Aprés l'orage qui endommage les voies, les problèmes d'aiguillages et le rocher tombé sur les voies, c'est la chaleur qui a stoppé le Panoramique des Dômes ce week-end. Un dispositif de sécurité, destiné à arrêter le train en cas de surchauffe, s'est déclenché ce qui a perturbé le trafic.

Aprés l'orage qui endommage les voies, les problèmes d'aiguillage et le rocher tombé sur les voies...la chaleur a donc perturbé une nouvelle fois le trafic des rames. Selon l'exploitant TC Dôme, c'est un système de sécurité qui est à l'origine de cet incident qui tombe mal, au plus fort de la saison touristique. 

Pour de nombreux passagers ce week-end, la balade s'est donc terminée en plein trajet, avant de terminer à pied le long des voies : Heureusement dans le sens de la descente !

Les premiers éléments mettent en cause les résistances, situées sur le toit du train, qui permettent de refroidir les freins électriques.

"L'énergie consommée par ce frein est dissipée sous forme de chaleur" explique TC Dôme. "C'est quelque chose que nous allons analyser. Ce n'est pas une panne ou une anomalie, c'est un système de sécurité thermique qui s'est mis en action."

Normalement, le train peut repartir au bout de deux ou trois minutes, le temps de refroidir. Un refroidissement visiblement contrarié par les températures élevées sur les pentes du Puy-de-Dôme.

Ces dernières heures, tout est rentré dans l'ordre, mais l'exploitant attend des propositions techniques du constructeur, afin que le problème ne se reproduise pas...à chaque poussée de fièvre du thermomètre.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.