INFOGRAPHIE. Découvrez en quelques courbes l'évolution de la vaccination en Auvergne

Les personnes de plus de 50 ans peuvent se faire vacciner contre le Covid-19 depuis ce lundi 10 mai. La vaccination poursuit son cours et s'élargit progressivement à de nouveaux publics. Voici les principaux chiffres de la campagne vaccinale en Auvergne.

La vaccination contre le Covid-19 est ouverte aux plus de 50 ans depuis ce lundi 10 mai.
La vaccination contre le Covid-19 est ouverte aux plus de 50 ans depuis ce lundi 10 mai. © Vincent Michel / MAXPPP

En Auvergne, comme partout en France, la campagne vaccinale élaborée par le gouvernement se déploie progressivement. Les premières vaccinations ont eu lieu début janvier. D'après les chiffres de Santé publique France, le nombre de vaccinés croît de façon importante ces dernières semaines.

Une progression constante

La vaccination s’est notamment accélérée depuis mars en Auvergne-Rhône-Alpes, où le nombre de doses administrées chaque jour connaît une progression stable.

Jusqu'à 50 000 personnes sont vaccinées chaque jour dans la région. Conséquence à cela, le nombre cumulé de personnes vaccinées grimpe également, que ce soit pour la première dose ou pour la vaccination totale.

La majorité des + de 60 ans couverts

Jusqu’à début mai, la vaccination était réservée aux personnes de plus de 55 ans. Plus de la moitié des personnes entre 60 ans et 64 ans est déjà vaccinée en Auvergne-Rhône-Alpes (55,3%). Cela correspond à la moyenne nationale (55,2%).

Plus l’âge augmente et plus la part de vaccinés est importante. Entre 50 et 59 ans, seuls 32,4% des personnes sont vaccinées avec au moins une dose dans la région. Un chiffre qui devrait évoluer avec l'ouverture depuis lundi 10 mai aux plus de 50 ans.

Par département

Le 7 mai dernier, le préfet du Puy-de-Dôme annonçait que le département avait atteint les 25% de vaccinés, soit environ 165 000 personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin.

Au 9 mai, le site Géode de Santé Publique France recense 27,2% de primo-vaccinés dans le département, à peu près dans la moyenne nationale (26,4%). Un peu plus de 13% ont reçu deux doses.

L’Allier et le Cantal sont deux départements plus vaccinés que la moyenne, avec respectivement 34,8% et 33,6% de primo-vaccinés.

Près de 17% des habitants du Cantal et de l'Allier ont reçu deux doses, soit plus que la moyenne nationale, à 12,3%.
La différence entre le taux national et ceux de l'Allier ou du Cantal s’explique notamment par la pyramide des âges. Il y a plus de personnes d’au moins 50 ans dans ces deux départements que la moyenne en France, or ce sont eux qui ont prioritairement accès à la vaccination jusqu’à présent.

La Haute-Loire comptabilise 28,2% de personnes ayant reçu une première dose et 16,3% de personnes ayant reçu leur seconde injection.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société