• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les trois joueurs du FC Grenoble soupçonnés de viol en réunion à Bordeaux mis en examen

Les joueurs du FCG à l'entraînement au Stade Lesdiguières
Les joueurs du FCG à l'entraînement au Stade Lesdiguières

L’étau se resserre ce mardi 11 avril 2017 autour de 3 joueurs du FCG, Denis Coulson, Loïck Jammes et Rory Grice. Un juge d'instruction bordelais les a mis en examen dans la soirée pour le viol présumé d'une étudiante de 21 ans.

Par Yann Gonon

Hier au moment des entraînements, les joueurs étaient absents mais le club l'assure, il n'était pas au courant des auditions. Sur les cinq personnes entendues à Bordeaux, trois ont été mises en examen pour viol en réunion. Il s'agit de Denis Coulson, Loïck Jammes et Rory Grice.

La décision était attendue au vue de l'évolution du dossier ces dernières heures. 

En fin d'après-midi, le Parquet de Bordeaux avait décidé d'ouvrir une information judiciaire à leur encontre et de les présenter à un juge d'instruction. Selon la formule consacrée, il existerait des indices "graves et concordants rendant vraisemblable leur participation, comme auteur ou complice, à la réalisation de l'infraction dénoncée".

L'infraction, c'est ce viol présumé dont une étudiante bordelaise accuse plusieurs joueurs du club de Rugby. Les faits seraient intervenus à l'issue du match perdu par les Grenoblois face à l'équipe de l'Union Bordeaux-Bègles le 11 mars dernier.


Ce mardi matin, cinq joueurs avaient été placés en garde vue à Bordeaux. Le 22 mars, une première audition avait concerné six rugbymen du club isérois. Après leur audition par les enquêteurs, les six joueurs avaient été suspendus provisoirement, puis finalement réintégrés le 30 mars.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lyon : l'histoire du tunnel de Fourvière

Les + Lus