Isère: âgé de 300 ans, le grand chêne de Venon attire les photographes

Le grand chêne de Venon est la star végétale de l'agglomération grenobloise. Surplomblant la vallée du Grésivaudan, cet arbre est régulièrement photographié. Grâce à l'entretien des paturages par plusieurs générations d'agriculteurs, il a pu atteindre les 300 ans.


© France 3 Alpes
"Il a connu du beau temps, du mauvais temps. Des orages, des coups de tonnerre, du monde", s'amuse Gérard Boniface, agriculteur propriétaire du site sur lequel est installé ce chêne. Sa taille n'est pas exceptionnelle : 17 mètres de haut, 5 mètres de pourtour.

Sa renommée vient de son emplacement. Et de son grand âge. Il est examiné, ausculté pour repérer des symptômes, champignons ou insectes. Sa résonnance et sa dureté sont aussi étudiées pour détecter des possibles altérations.  



"C'est un point de repère pour la vallée, et bien sûr, comme un vieillard, il a déjà quelques affections, quelques fragilités" analyse Henri Moulin, Expert arbre conseil de l'Office national des forêts. 

Admiré ou vénéré, le vieux chêne est très fréquenté. Mais les visiteurs ne sont pas tous respectueux du site, une exploitation agricole occupée par Christophe Franchini, éleveur de vaches laitières. "C'est apaisant, on peut comprendre que les gens de la ville veuillent venir le voir. Mais il faut arriver à composer entre le loisir, les promenades, et notre activité professionnelle autour de cet arbre". 

Pour découvrir d'autres arbres remarquables de la région, la FRAPNA, association de protection de la nature a dressé une carte collaborative qui les répertorie. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature environnement société agriculture photographie culture insolite