• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

En Isère, le démantèlement de Superphénix se poursuit avec l'ouverture de la cuve du réacteur

Ouverture de la cuve du réacteur de Superphénix. / © EDF - 909 production - IOAproduction - Sébastien Richard
Ouverture de la cuve du réacteur de Superphénix. / © EDF - 909 production - IOAproduction - Sébastien Richard

Entamée en 1998, la déconstruction de la centrale EDF Superphénix se poursuit à Creys-Malville (Isère). Ce mardi 16 juillet 2019 une nouvelle étape a été franchie avec l'ouverture de la cuve du réacteur.

Par MF

C'est une étape industrielle majeure qui vient d'être franchie dans le chantier de démantèlement de la centrale Superphénix. Mardi 16 juillet 2019, l'ouverture de la cuve du réacteur a débuté. Un travail colossal. 

Il s'agissait de retirer le premier des trois bouchons obstruant la cuve du réacteur, appelé "bouchon couvercle cœur". Une pièce monumentale : 188 tonnes, 11 mètres de haut et 4 mètres de diamètre. Il a fallu 10 heures aux équipes d'EDF pour extraire le bouchon et le transférer dans son atelier de découpe dans le bâtiment réacteur. 
 
Chantier Superphenix à Creys-Malville en Isère
Chantier du démantèlement du réacteur Superphenix à Creys-Malville en Isère - EDF


Un chantier sous haute sécurité

Le "bouchon couvercle cœur" servait à manipuler les éléments radioactifs à l’intérieur de la cuve lors du fonctionnement de Superphénix. Lors de son soulèvement, le bouchon a donc été entouré d'une chaussette blanche pour éviter la dispersion de la contamination dans le bâtiment réacteur. 
 
© EDF - 909 production - IOAproduction - Sébastien Richard
© EDF - 909 production - IOAproduction - Sébastien Richard

Pour soulever ce "bouchon couvercle cœur", un pont tournant situé en haut du bâtiment réacteur et pouvant soulever des charges jusqu'à 360 tonnes a été utilisé. Le bouchon a ainsi pu être transféré et inséré dans son atelier de découpe.
 
© EDF - 909 production - IOAproduction - Sébastien Richard
© EDF - 909 production - IOAproduction - Sébastien Richard

Le bouchon va donc maintenant être découpé. Pour assurer la sécurité des techniciens, c'est un robot télé-opéré (c'est-à-dire piloté à distance) baptisé "Rodin" qui se chargera de la découpe au sein de l'atelier. 

Cette opération marque le début de l’étape 2 de la déconstruction de Superphénix qui comprend le démantèlement des structures internes puis de la cuve elle-même. En septembre 2017, la cuve avait été vidée et nettoyée pour éliminer le sodium résiduel. 
 
© EDF
© EDF

L’enlèvement du petit bouchon tournant est prévue au 2ème semestre 2019. Puis viendra le retrait du grand bouchon tournant en 2020.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Agression du maire de Saint-Alban-les-Eaux lors de la fête du 15 Août

Les + Lus