Cet article date de plus de 4 ans

A 14 ans, elle créé un refuge pour lapins à Saint-Romain-de-Jalionas, en Isère

Chloé a 17 ans aujourd’hui et elle dirige toujours l’association « les grandes oreilles » qu’elle a créée en mai 2014. En moins de trois ans, elle a permis à 150 rongeurs, lapins mais aussi hamsters et chinchillas, de trouver un nouveau foyer.
Chloé tient le refuge des grandes oreilles depuis ses 14 ans
Chloé tient le refuge des grandes oreilles depuis ses 14 ans © A. Hediard
Son amour des bêtes ne date pas d’hier. Chloé a toujours vécu avec des animaux, mais sa passion pour les lapins est plus récente.

C’était en 2014, lorsqu’elle recueille les deux lapins de sa cousine qui cherchait à s’en débarrasser. Quelques temps plus tard, une connaissance lui en confie un troisième.

L’aventure des « grandes oreilles » commence


Rapidement, Chloé a l’idée de monter un refuge. Elle commence par créer une association avec l’aide de sa maman, Annie. L'association "Les grandes oreilles".

Puis elle essaye de se faire connaître en posant des affichettes chez les vétérinaires des environs. Très vite elle se fait une petite réputation.

durée de la vidéo: 02 min 05
Un refuge pour lapin en Isère

Un succès inattendu


Chloé ne s’attendait pas à une telle ascension. Même les fourrières de Lyon et de Grenoble viennent lui confier des rongeurs. Car les SPA du secteur ne recueillent que les chiens et les chats.

Une petite entreprise

© Facebook / Les grandes oreilles

Alors il faut faire face. Nettoyer les cages, nourrir et soigner les rongeurs. Et tout ça, c’est Chloé qui s’en charge.

Au début, elle investit une cabane au fond du jardin de ses parents. Aujourd’hui, elle dispose d'un local de 70 m2 dans un bâtiment racheté par ses parents.

Côté nourriture, c’est aussi le système D. Tous les trois mois, elle monte des « opérations caddie » devant les supermarchés du Nord-Isère pour récolter des dons : sacs de croquettes ou litière.

Vous pouvez partager ses aventures et découvrir les animaux à adopter sur la page Facebook de l'association.

© Facebook / Les grandes oreilles

150 adoptions en trois ans


Aujourd’hui Chloé peut se vanter d’avoir placé 170 rongeurs dans des familles. Des lapins, hamsters ou chinchillas qu’elle confie stérilisés, vaccinés et traités contre les puces. Un travail à plein temps pour la jeune femme, même le dimanche Elle peut heureusement compter sur une équipe de bénévoles qui viennent l'aider régulièrement.

Comme à la SPA, elle demande aux adoptants une participation pour les frais de santé des animaux qu’elle confie. Des tarifs qui varient de 5 à 90 euros en fonction de l'animal.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs animaux société