Adolescent roué de coups à Heyrieux : la garde à vue des suspects levée, le gendarme suspendu

La garde à vue de quatre individus a été levée mercredi. Ils sont suspectés d'avoir roué de coups un adolescent fin juin en Isère, l'enquête se poursuit.

Quatre personnes ont été placées en garde à vue après l'agression d'un adolescent en Isère. (Illustration)
Quatre personnes ont été placées en garde à vue après l'agression d'un adolescent en Isère. (Illustration) © Arnaud Journois / MAXPPP
Quatre individus, dont un gendarme, ont été entendus en garde à vue à Lyon, suspectés d'avoir agressé un adolescent de 16 ans à Heyrieux (Isère). Leur garde à vue a été levée dans la soirée du mercredi 8 juillet "en vue d'une poursuite d'enquête en préliminaire", a indiqué le parquet de Vienne. Le gendarme, qui n'était pas en service au moment des faits, a été "suspendu immédiatement à titre conservatoire", a indiqué la gendarmerie nationale.

"Comme on pouvait s'y attendre, les versions des victimes et des mis en cause ne sont pas concordantes et des investigations complémentaires sont nécessaires", a indiqué la procureure de la République de Vienne Audrey Quey. Ils avaient été placés en garde à vue pour "violences en réunion, non-assistance à personne en danger et subornation de témoins".

Dans la nuit du 27 au 28 juin, un jeune homme de 16 ans avait été agressé par quatre hommes alors qu'il sortait d'une soirée entre amis. L'un d'eux, le père de son ancienne petite amie, l'avait retenu fermement tandis qu'un autre l'avait roué de coups. Deux autres hommes, parmi lesquels un gendarme en civil dont le rôle reste à déterminer, avaient assisté à la scène. L'adolescent a porté plainte pour "violences volontaires en réunion".

L'enquête, initialement confiée à la Brigade territoriale d'Heyrieux puis à la Brigade de recherches de Vienne, est aujourd'hui menée par la section de recherches de Lyon. L'Inspection générale de la gendarmerie nationale étudie également le dossier.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter