Pour Bernard Thévenet : "y en aura pour tout le monde!" dans le Critérium 2017

Publié le Mis à jour le

Le Critérium du Dauphiné 2017 offrira, à partir du 4 juin prochain, un concentré explosif de montagne. Mais, selon Bernard Thévenet son directeur, "Y en aura aussi pour les sprinters, les rouleurs, les baroudeurs" tout au long des 8 étapes de cette 69ème édition. 


Le 69ème Critérium du Dauphiné sera très "montagnard". Avec 2 étapes "très difficiles", selon Bernard Thévenet lui-même. Monsieur le Directeur connaît la musique pour avoir battu le roi Eddy Merckx en attaquant dans le col de l'Izoard en 1975. Excusez du peu !




LA particularité, je dirais même la "curiosité" de ce Critérium 2017, c'est l'Alpe d'Huez... par Sarenne ! Entre 7 et 13% de pente. "Une montée tout à fait inédite et très, très difficile" affirme sans ambages l'ancien champion, "Nanard", vainqueur du Tour de France en 1975 et 1977, tombeur du Cannibale. Avis aux amateurs de la danseuse, ça devrait pas rigoler dans la montée !

Deux autres difficultés à signaler : le Mont du Chat et la montée de Solaison.


L'interview de Bernard Thévenet
durée de la vidéo: 02 min 36
L'interview de Bernard Thévenet


Le Critérium reste l'antichambre, le vivier du Tour de France. "Y a des coureurs, des équipiers, qui viennent chercher leur sélection pour le Tour" explique Bernard Thévenet. 

Lui-même, fils d'agriculteurs bourguignons, l'a gagné en 1975 et en 1976. Cette année encore, le Critérium passera tout près de ses terres. 

Pour mémoire, on trouve parmi les vainqueurs du Critérium les noms de : Louison Bobet, Anquetil, Poulidor, Ocaña, Merckx, Hinault, Indurain, Froome... et cette année pourquoi pas l'espoir régional Romain Bardet ?