Biathlon : emmenée par Martin Fourcade, la France se classe 2e du relais d'Oberhof

La France se classe 2e du relais d'Oberhof, devancée par la Norvège. / © Tobias SCHWARZ / AFP
La France se classe 2e du relais d'Oberhof, devancée par la Norvège. / © Tobias SCHWARZ / AFP

Juste derrière la Norvège, la France a arraché une 2e place au relais d'Oberhof samedi, notamment grâce à la victoire de Martin Fourcade la veille.

Par France 3 Alpes avec AFP

Pourtant très mal partie au relais d'Oberhof, la France est parvenue à prendre la 2e place de cette épreuve comptant pour la Coupe du monde de biathlon, samedi 11 janvier. Une place sur le podium que les Tricolores doivent, en grande partie, à la victoire de Martin Fourcade, vendredi. La Norvège décroche la première place.

Les Bleus (Emilien Jacquelin, Martin Fourcade, Simon Desthieux, Quentin Fillon-Maillet), étaient mal partis après le premier relais d'Emilien Jacquelin (21e après 2 tours de pénalité). Mais ils ont effectué une fantastique remontée, notamment sous la houlette de Fourcade, pour échouer finalement à 4,4 secondes des Norvégiens (Birkeland, Bjoentegaard, Dale, Christiansen). Ces derniers étaient pourtant privés des frères Johannes et Tarjei Boe, qui occupent les deux premières positions au classement général.
 

Vainqueur du sprint, Martin Fourcade, qui s'entraîne à Villard-de-Lans (Isère), a été l'auteur d'un 10/10 à la carabine, confirmant ainsi son retour en forme. "Je suis content d'avoir réussi à bien faire ma course et d'avoir remis l'équipe dans le match pour le podium, a déclaré le quintuple champion olympique sur la chaîne L'Équipe. Il y avait zéro calcul à faire pour moi contrairement à une position de dernier relayeur. Il fallait rattraper le plus de temps possible."   
 

"Aujourd'hui, j'ai pris une leçon par mes aînés, c'est bien eux les plus forts, il n'y a pas de doute et ils savent répondre présents dans les moments difficiles, a de son côté réagi Emilien Jacquelin (24 ans), 2e du sprint vendredi derrière Fourcade. Tout le monde a connu des relais délicats, aujourd'hui c'était mon tour mais je peux leur dire un grand merci. Je suis très heureux de faire 2e mais j'aurais aimé y mettre la manière."

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus