Un boulanger de l'Alpe d'Huez invente une baguette noire et fait le buzz

La baguette noire de la boulangerie-pâtisserie Salazard. / © Boulangerie-pâtisserie Salazard
La baguette noire de la boulangerie-pâtisserie Salazard. / © Boulangerie-pâtisserie Salazard

Quelques gouttes d'encre de seiche dans sa pâte, une photo publiée sur sa page Facebook... Et la boulangerie-pâtisserie Salazard, installée à Bourg d'Oisans et à l'Alpe d'Huez, a fait le buzz sur Internet.

Par Cécilia Sanchez

Les boulangers de la maison Salazard ne s'attendaient pas à rencontrer un tel succès... au point de devoir couper les notifications venant de Facebook, beaucoup trop nombreuses.

Plus de 18.000 commentaires

La raison de cet engouement sur les réseaux sociaux ? Sa nouvelle baguette, à la couleur insolite, puisqu'elle est noire. Il a publié la photo de ce produit le 3 octobre sur sa page Facebook. Et 4 jours plus tard, elle cumule 2400 "likes", près de 500 partages et plus de 18.000 commentaires...


Derrière cette invention, une facétie de Maxime et de sa femme, les patrons de la boulangerie, qui emploie 6 personnes hors-saison et une dizaine pour la venue des touristes. Ils fabriquent pour un client des pains à burger de couleur noire, grâce au colorant contenu dans l'encre de seiche. Cette fois-ci, ils ont tenté de mettre quelques gouttes dans leur préparation habituelle. Ainsi est née cette baguette insolite...

Quelques gouttes d'encre de seiche...

Ce pain a tout d'un pain traditionnel, même le goût, qui est légèrement iodé. Une dizaine sont en vente chaque jour et la plupart sont vendues. Mais les clients sont très "étonnés et repoussés" par ce pain noir. Alors Maxime fait goûter sa création dans ses deux boulangeries, à Bourg d'Oisans et à l'Alpe d'Huez.

Il ne s'attendait pas un tel succès, qui devrait lui apporter de nouveaux clients, surtout pendant la saison touristique de cet hiver. "J'ai vu des commentaires de personnes qui disaient : "c'est la boulangerie des vacances au ski", donc oui, je pense que ça va bien marcher auprès des clients", raconte-t-il.

Il en est certain, il va développer d'autres produits à l'occasion des fêtes et de la venue des touristes. Et Maxime a fini par trouver un nom à sa baguette : la baguette Blackazard, vendue 1,20 euro.

A lire aussi

Sur le même sujet

Isère : la carrière du Pont-Barrage, une future aire de grand passage pour les gens du voyage ?

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne