Coronavirus : le cimentier Vicat offre des milliers de masques et du gel à l'hôpital de Bourgoin-Jallieu (Isère)

Comme d'autres grandes entreprises, le groupe Vicat fouille dans ses stocks et vient en aide aux structures médicales qui manquent d'équipements face à l'épidémie de coronavirus. Le cimentier a ainsi fait don de 5000 masques à l'hôpital de Bourgoin.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © FRED DUFOUR / AFP.
Le groupe cimentier international Vicat, comme d'autres grandes entreprises ou collectivités territoriales, proposent d'aider les structures médicales en manque de matériel, face à l'épidémie de coronavirus. L'hôpital de Bourgoin-Jallieu vient ainsi de se voir offrir 5000 masques FFP2.

Une première livraison de masques a eu lieu dès le 16 mars dernier, à la veille du début du confinement. 2000 pièces, des masques de protection respiratoire de type FFP2 ont été "mis à disposition du centre hospitalier Pierre-Oudot de Bourgoin-Jallieu" explique le cimentier dans un communiqué. "Ces masques filtrants sont destinés à protéger le porteur contre les risques d’inhalation d’agents infectieux transmissibles par voie aérienne, notamment face au risque de transmission par gouttelettes" précise Vicat. Deux jours plus tard, 3 000 masques supplémentaires ont été livrés.

Née à Vif, en Isère, l'entreprise Vicat est aujourd'hui un groupe international. Les Papeteries de Vizille, qui font partie du groupe, ont de leur côté offert 50 litres de gel hydroalcoolique à l'hôpital de Bourgoin.

La pénurie de masques est l'un des sujets polémiques du moment. Le gouvernement en a commandé des millions d'unités à la Chine notamment. Ce mardi 31 mars, Emmanuel Macron a souhaité que la France acquière son "indépendance pleine" en matière de masques de protection "d'ici à la fin de l'année".

Plusieurs grandes entreprises, mais aussi des institutions, comme l'armée ou encore des collectivités locales ont déjà livré des dizaines de milliers de masques aux hôpitaux.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société