Le Domaine des fauves de Fitilieu fait le pari de la pédagogie

Les résidents de ce zoo exercent une véritable fascination sur les visiteurs. Pour les soigneurs, c'est l'occasion de faire passer un message sur la conservation des espèces en danger.
 
Plus de 75 000 personnes défilent au Domaine des Fauves tout au long de l'année. Le public est varié, que ce soit en âge ou en connaissances. Tout au long de la journée, les soigneurs proposent des animations à but pédagogique. Objectif : faire comprendre le rôle des zoos dans la conservation des espèces.
 

La relation au public est essentielle. Dans la mesure où les gens viennent au zoo, ils doivent savoir que les animaux qu'ils observent sont en danger dans la nature. On est là pour faire passer le message, explique Romain Lodi, soigneur.

 
Le domaine des fauves de Fitilieu fait le pari de la pédagogie

Panthères, loup blanc... Ces espèces rares et exotiques rencontrent toujours un franc succès. Les volatiles ne sont pas en reste. Parmi les animations prisées du public, "les prédateurs des cieux" sont plebiscités chaque jour : l'animation permet au public d'entrer en contact direct avec les oiseaux nocturnes et les rapaces comme le hibou petit duc à face blanche. Ces échanges séduisent au point que certains parents optent pour la formule abonnement, comme Emeline : "les enfants s'éclatent, on vient faire des goûters, des piques-niques"
 
Le Domaine consacre aussi un espace aux touts-petits : la mini-ferme, beaucoup plus calme, permet aux enfants d'établir un premier contact avec le règne animal pour susciter l'intérêt et faire disparaître les craintes. "On essaie d'apporter des animations en corrélation avec le message qu'on veut faire passer. Nous pensons que notre rôle pédagogique est très important", dit Sandrine Filizzola, responsable communication du zoo de Fitilieu.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
zoo animaux sorties et loisirs