• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

L’invité du dimanche : Jean-Pierre Goy, la doublure de James Bond venue du Nord Isère

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Ce dimanche 16 avril, Yann Gonon recevait Jean-Pierre Goy, cascadeur originaire d’Isère. Ses aptitudes et sa maîtrise de la moto lui ont permis de participer à plusieurs grosses productions américaines.

Par AT

Dans l’épisode 20 de la saison 7 de Friends Ross et Chandler se battent pour savoir qui des deux portera le costume de Batman, l'autre gagnera celui de James Bond. Jean-Pierre Goy, pilote de moto berjallien a porté les deux costumes.

Demain ne meurt jamais, Skyfall, Batman the Dark Knight, le cascadeur isérois a côtoyé les plus grands lors de plusieurs tournages.

"Au début, j’enchaînais les petits tournages notamment pour la télé française. J’ai participé à des séries comme Commissaire moulin. Et puis petit à petit, les tournages m’ont permis de me faire connaître", explique Jean-Pierre Goy.

C’est le frère de Roger Spottiswoode, le réalisateur de Demain ne meurt jamais qui repère le berjallien lors d’un tournage en Yougoslavie, en 1997. Pour ce James Bond, il fallait un cascadeur précis avec une technique bien particulière.

"Quand j'ai reçu le coup de téléphone, j'ai cru que c'était un canular!"

"Quand j’ai reçu le coup de téléphone, le lundi matin pour tenter les castings, j’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’un canular téléphonique, mais trois jours après j’étais à Londres, où j’effectuais les essais pour le film", précise-t-il.

Suite à ça, le "gars du nord Isère" comme il se surnomme lui-même, enchaîne les participations aux grosses productions américaines. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’aurait jamais cru voir d’aussi près les lettres surdimensionnées d’Hollywood : "Ça m’a fait quelque chose."

"Un bon cascadeur est un vieux cascadeur ! "

Avec 40 ans de moto au compteur, Jean-Pierre Goy se consacre désormais avant tout à la transmission de son savoir aux autres : "Un bon cascadeur est un vieux cascadeur. J’ai créé une école de pilotage depuis à peu près 10 ans et je participe également à des stages de sécurité routière pour montrer le danger de la moto lorsqu’elle n’est pas maitrisée."

L'invité du dimanche : Jean-Pierre Goy, pilote de moto

 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus