Championnats d'Europe de patinage : déception pour l'Isérois Kévin Aymoz éliminé après le programme court

Publié le Mis à jour le
Écrit par YG avec AFP.

Pas de médaille pour Kévin Aymoz. Présenté comme l'étoile montante du patinage artistique, l'Isérois a été éliminé ce mercredi 22 janvier après le programme court aux championnats d'Europe de Graz, en Autriche.

Le Français Kévin Aymoz, originaire d'Echirolles (Isère), prétendant au podium, a été éliminé après le programme court et ne patinera pas le programme libre aux Championnats d'Europe de patinage artistique, à Graz (Autriche).

Aymoz (22 ans) est passé complètement à côté, avec deux chutes et un troisième saut, celui à l'initiative de la combinaison, avorté. Il ne s'est classé que 26e, avec 64,40 points. Seuls les 24 premiers sont qualifiés pour le programme libre.
 
La désillusion est immense pour Aymoz, qui avait signé cette saison ses premiers podiums en Grand Prix, le circuit principal de la première moitié d'hiver, à Grenoble puis au Japon. Il s'était qualifié pour la première fois pour sa prestigieuse finale et y était monté sur la troisième marche du podium début décembre, aux côtés des deux patineurs stars du moment, l'Américain Nathan Chen et le Japonais Yuzuru Hanyu.

Le patineur isérois, qui s'entraîne depuis près de trois ans en Floride, sous la direction de John Zimmerman et Silvia Fontana, se présentait avec le meilleur score total de la saison des engagés.

L'autre Français inscrit dans la compétition messieurs, Adam Siao Him Fa, a lui pris la dernière place qualificative (65,21 pts).Après le programme court, le Tchèque Michal Brezina occupe la tête (89,77 pts), devant les Russes Dmitri Aliev (88,45 pts) et Artur Danielian (84,63 pts).
 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité