Chutes de pierres : la voie normale du Grand Pic de la Meije en Isère fortement déconseillée

Après la chute de pierres qui a blessé deux alpinistes à la Meije (Isère) mardi 7 août 2018, les secours déconseillent aux alpinistes de s'aventurer sur les voies dans le secteur durant les prochains jours.

© PGHM Isère
Une chute de pierres s'est produite mardi 7 août 2018 au matin vers 6 h 30 dans le secteur de la Meije, sur la face sud du glacier Carré. Un guide et son client ont été blessés dans l'effondrement. Le premier souffre de traumatismes au dos et à la tête et le second à l'épaule. Ils ont été transportés à l'hôpital de Grenoble par les secours.
 


Plusieurs voies d'alpinisme ont été affectées par l'effondrement. Bien qu'elles ne soient pas fermées, les secours déconseillent fortement au public d'emprunter tant l'itinéraire normal que les voies de la face sud. 

La voie normale d’accès au Grand Pic et à la traversée des arrêtes de la Meije, notamment sur les secteurs qui se situent entre la Dalle Castelnau et le Glacier Carré, présente actuellement des risques importants d’éboulements et de chutes de pierres. De gros blocs rocheux sont en suspens au-dessus du Glacier Carré ainsi qu’à sa surface. La situation météorologique, et particulièrement la canicule, est susceptible d’aggraver encore ces chutes.

L’accès au secteur du Fauteuil et donc aux voies de la face Sud du Grand Pic de la Meije demeure également particulièrement exposé.

Il est donc demandé aux alpinistes candidats à l’ascension du Grand Pic de la Meije par ces voies de différer leur ascension, qu’il soient accompagnés de guides ou seuls.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers