Coronavirus : le confinement maintenu pendant les vacances scolaires, les contrôles renforcés en Isère

Gîtes, chambres d'hôtes et campings devront rester fermer pendant les vacances de Pâques - Photo d'illustration / © Vincent Isore - Maxppp.
Gîtes, chambres d'hôtes et campings devront rester fermer pendant les vacances de Pâques - Photo d'illustration / © Vincent Isore - Maxppp.

Pas de déplacements pendant les vacances scolaires qui débutent dès ce vendredi 4 avril. Le confinement est maintenu et les contrôles vont s'intensifier pour faire respecter les interdictions, prévient le préfet de l'Isère.

Par Yann Gonon

Les vacances de Pâques qui se profilent auront forcément une saveur particulière cette année à cause de l'épidémie de coronavirus qui a mis à l'arrêt la moitié de la planète. Le confinement en vigeur depuis le 17 mars va se poursuivre et les déplacements continuent à être interdits, sauf dérogation. En Isère, le préfet annonce, de son côté, un renforcement des contrôles dès ce week-end.

Le ministre de l'Intérieur a prévenu, même si les vacances scolaires commencent ce vendredi 4 avril pour la zone C (Ile-de-France et Occitanie),  les élèves concernés et leurs parents, confinés depuis 16 jours, ne pourront pas partir en vacances. Le confinement reste en vigueur et "tout déplacement [est] dérogatoire et devant être dûment justifié, par la présentation [d'une] attestation" indique le préfet de l'Isère dans un communiqué publié ce jeudi 2 avril. 

Dès la mise en place du confinement, les préfectures de l'Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie ont pris des arrêtés pour interdire les activités en montagne, afin de prévenir d'éventuels accidents susceptibles d'engorger les hôpitaux. Depuis, l'interdiction est plutôt bien respectée même si certaines infractions, sont toujours constatées.
 

"La règle est donc toujours de rester chez soi, même pendant les congés scolaires qui débutent ce week-end", rappelle la préfecture de l'Isère qui annonce qu'un "dispositif renforcé" sera mis en place dès ce week-end. "Tout contrevenant s’expose à une peine d’amende de 135 euros, qui peut être majorée en cas de récidive. Les multirécidivistes encourent un placement en garde-à-vue suivi de sanctions pénales".

Pour dissuader complètement d'éventuels vacanciers candidats à un séjour dans notre région, le préfet précise que les locations saisonnières, mais aussi les campings ou encore les gîtes et chambres d'hôtes devront rester fermés.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus