Environnement. Deux associations portent plainte pour des dégradations commises au Lac Achard, en Isère

Lac Achard (Chamrousse) / © FNE
Lac Achard (Chamrousse) / © FNE

France Nature Environnement et l'ADHEC ont déposé plainte contre X, le 9 septembre 2019, auprès du parquet de Grenoble. Les deux associations demandent que soient poursuivis les auteurs de dégradations commises sur le site du lac Achard à Chamrousse dans la nuit du 14 au 15 juillet 2019.

 

Par AH


Abandon de déchets et de matériel, brûlage, arbres abîmés... Dans la nuit du 14 au 15 juillet 2019, le site du lac Achard sur les hauteurs de Chamrousse, en Isère, a subi de nombreuses dégradations.

Intolérable, pour les défenseurs de l'environnement qui ne veulent pas que cette affaire en reste là. Pour que les responsables des ces faits répondent de leurs actes, France Nature Environnement (ex-FRAPNA) et l’ADHEC (Association de Défense des Habitants et de l'Environnement de Chamrousse) ont porté plainte contre X ce 9 septembre.
 

Des dégradations récurrentes


Traditionnelle balade dominicale et site très apprécié des grenoblois, le Lac Achard est très accessible et donc très vulnérable. "Il a fait l’objet depuis plusieurs années de dégradations récurrentes par les randonneurs" selon les associations.

Or il bénéficie d’une triple protection :

- site classé au patrimoine national en raison de son grand intérêt paysager,
- zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique,
- site inclus dans Espace Naturel Sensible.

Les associations demandent que "les autorités accentuent leur travail d’information pédagogique, organisent des actions de dissuasion, et que des sanctions soient prises en cas de violation de la réglementation environnementale".
 

Sur le même sujet

Les + Lus