• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grenoble : une jeune femme séquestre sa voisine de 72 ans et la frappe à coup de bouteille

Plusieurs dizaines de fonctionnaires sont descendus sur les marches du commissariat durant quelques minutes pour marquer leur solidarité. / © Cédric Lepoittevin - FTV.
Plusieurs dizaines de fonctionnaires sont descendus sur les marches du commissariat durant quelques minutes pour marquer leur solidarité. / © Cédric Lepoittevin - FTV.

Le 3 mars, tôt dans la matinée, une jeune femme de 24 ans entre chez sa voisine de 72 ans et la frappe avec une bouteille d'alcool à plusieurs reprises, notamment sur le visage. La gravité des blessures de la victime équivaut à 10 jours d'incapacité totale de travail.

Par Nathalie Rapuc

Le dimanche 3 mars tôt dans la matinée, dans un immeuble situé dans la rue des Eaux Claires une jeune femme de 24 ans s'introduit chez sa voisine. 

Visiblement, la voisine âgée de 72 ans voulait que l'intrus sorte de chez elle. Mais la jeune femme alcoolisée, une bouteille de vin à la main, refuse de sortir.

Les secours reçoivent un appel vers 5h50 provenant du 3ème étage d'une femme visiblement très apeurée. A l'arrivée des secours, l'intrus refuse d'ouvrir la porte, après avoir insister, elle finit par les faire entrer.

L'équipe de policiers fait alors face à une jeune femme hystérique et armée d'une bouteille de vin. Après l'avoir interpellée, ils découvrent la victime âgée de 72 ans le visage ensanglanté. Les sapeurs pompiers prennent aussitôt en charge la blessée et la conduisent à la clinique Mutualiste. La gravité des blessures de la victime équivaut à 10 jours d'incapacité totale de travail

La mise en cause, hystérique et alcoolisée (0,68 mg/l) fait l’objet d’un placement en garde à vue. Elle explique qu'elle voulait fuir son amie en se réfugiant chez une voisine. Son amie et témoin de la scène confirme les violences.

L'intrus explique avoir voulu faire taire sa voisine peu coopérative en la frappant avec la bouteille de vin.
La jeune femme est convoquée par le parquet pour être jugée par le tribunal correctionnel de Grenoble le 18/09/2019 à 13H30.


 

Sur le même sujet

Top 14 : Franck Azéma analyse la défaite de l'ASM en finale contre Toulouse

Les + Lus