A Grenoble, Emmaüs Connect se bat contre l'exclusion numérique et recherche des bénévoles

Publié le

Grenoble est l'un des 14 points d'accueil d'Emmaüs Connect. Les compagnons de l'abbé Pierre vous aident à trouver un téléphone, un ordinateur à prix solidaire et surtout à vous en servir. Ils recherchent des bénévoles.

Parce que le numérique est désormais un levier d'insertion incontournable, les communautés d'Emmaüs ont mis en place, partout en France, des points d'accueil pour accompagner les plus précaires dans ce domaine.


En France, il y a 14 points d'accueil Emmaüs Connect, dont un à Grenoble, 7 allée du Jardin Hoche, qui propose cet accompagnement global : fourniture à prix solidaire de téléphones ou d'ordinateurs reconditionnés, conseils sur les forfaits et opérateurs téléphoniques et cours gratuits pour maîtriser ces équipements.

"C'est comme dans un avion, faut savoir manipuler les commandes !", s'exclame Elisabeth qui vient d'acquérir un téléphone auprès de l'association. Auprès d'elle, patiemment, Eva, bénévole en service civique lui décrypte l'appareil : "Emmaüs Connect va les amener à la liberté, mais il va falloir qu'ils s'entraînent pour qu'ils puissent faire leur nid tout seul."

300 personnes sont ainsi accompagnées par mois et avec la crise du Covid, la demande ne cesse d'augmenter notamment pour les ordinateurs. La liste d'attente pour acquérir du matériel est passée de 5 ou 10 personnes à 80 personnes.


Le 16 octobre prochain, l'association organise une opération portes ouvertes pour accueillir les bénévoles qui souhaitent partager un peu de leurs compétences sur les claviers.