Basé à Grenoble, le commerçant en ligne Spartoo se prépare à entrer en Bourse

Le commerçant en ligne Spartoo, spécialisé dans les chaussures et articles de mode, a annoncé la première étape de son entrée à la Bourse de Paris. Créée en 2006 à Grenoble, la société y possède toujours son siège social.

 Boris Saragaglia, co-fondateur en 2006 de Spartoo.com, prend la pose dans les locaux de l'entreprise à Grenoble.
Boris Saragaglia, co-fondateur en 2006 de Spartoo.com, prend la pose dans les locaux de l'entreprise à Grenoble. © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Affichant une croissance insolente, la société Spartoo vient de franchir une nouvelle étape en annonçant sa volonté d’entrer en Bourse. "Ce projet répond à notre volonté de renforcer notre proposition sur l'offre fashion, dont la chaussure, segment historique sur lequel nous avons bâti notre leadership, tout en développant l'offre vers de nouveaux segments, tels que la décoration d'intérieur", explique dans un communiqué le PDG de Spartoo Boris Saragaglia, qui compte aussi sur cette introduction pour "capitaliser sur la solide dynamique actuelle de l'e-commerce".

Le document d'enregistrement de Spartoo a été approuvé par l'Autorité des marchés financiers (AMF), dans le cadre d'une introduction en Bourse sur Euronext Growth à Paris, précise le groupe.

 

Présent dans 25 pays

Spartoo, basée à Grenoble, revendique "un des plus larges choix d'articles de mode en France et en Europe, avec 8.000 marques et 700.000 références". En 2015, c’est aussi dans la capitale des Alpes que l’enseigne avait ouvert sa première boutique physique.

Désormais, le groupe est présent dans 25 pays. Ancien propriétaire du chausseur André, il a récemment racheté les marques JB Martin et Christian Pellet. Il compte environ 400 salariés et 190 millions d'euros de chiffre d'affaires, pour 5 millions de paires de chaussures vendues en 2020.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie finances