Cambriolage d'un entrepôt du Secours populaire en Isère : les dons financiers affluent, "ça fait chaud au coeur"

Après le cambriolage d’un entrepôt du Secours populaire en Isère, l’association bénéficie d’un véritable élan de solidarité. Les dons affluent de collectivités, mais aussi d’entreprises et d’anonymes.

"Je suis abasourdi" souffle le président du Département de l’Isère en visitant l’entrepôt du Secours populaire saccagé le 23 décembre, occasionnant un préjudice de plus de 300 000 euros. Jean-Pierre Barbier, qui souligne "le travail remarquable" de l’association - venant en aide à 30 000 bénéficiaires - annonce débloquer une aide exceptionnelle de 50 000 euros "qui viendra s’additionner aux 40 000 euros annuels versés au Secours populaire".

De son côté, Laurent Wauquiez, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce également une aide de 50 000 euros "pour accompagner la structure" dans sa reconstruction. "Beaucoup de gens se mobilisent et ça me fait chaud au cœur" confie Nabil Chetouf, secrétaire général de l’association, qui précise que la Métropole de Grenoble leur viendra également en aide.

Au début, je pensais vraiment qu’on allait se retrouver seuls.

Nabil Chetouf, secrétaire général du Secours populaire

Parmi les aides annoncées : 100 000 euros de la part du Crédit Mutuel Alliance Fédérale. "Par cette aide, nous voulons témoigner de notre soutien à la formidable action des équipes et des bénévoles du Secours populaire au bénéfice des plus démunis" déclare Daniel Baal, son directeur général.

Une cagnotte installée à Échirolles 

Mais la solidarité vient également des "anonymes" comme le précise Nabil Chetouf, par le biais de la collecte organisée par la ville d’Échirolles depuis ce mardi 26 décembre. Parmi les donateurs, une retraitée "scandalisée que l’on s’en prenne à des locaux et à des gens dans le besoin".

"Les autres fédérations de l’association m’appellent également pour savoir comment nous aider" sourit le secrétaire général du Secours populaire en Isère, à la recherche de nouveaux locaux et de véhicules suite à la destruction des deux camions présents dans l’entrepôt lors du cambriolage.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité