"Cela fait deux ans que je me bats" : Kévin Aymoz termine 4e des Mondiaux de patinage, son record personnel

Après plusieurs saisons difficiles, l'Isérois Kévin Aymoz a terminé 4e des championnats du monde de patinage artistique ce 25 mars 2023. Submergé par l'émotion, il a ainsi décroché le meilleur classement de sa carrière.

Une prestation sans faute pour un record personnel à la clé. Kévin Aymoz a pris, samedi 25 mars, la 4e place des championnats du monde de patinage artistique devant le public de Saitama, au Japon.

Provisoirement en tête de la compétition avec son score de 282,97 points, l'Isérois de 25 ans termine finalement au pied du podium. Il se classe derrière le prodige de 18 ans Ilia Malinin (288,44 pts), le Sud-Coréen Cha Junhwan (296,03 pts) et le champion du monde en titre qui conserve son rang, Shoma Uno (301,14 pts).

Kévin Aymoz a offert une prestation sans faute sur la musique du film "Gladiator", qui lui a permis de décrocher son meilleur classement jusqu'alors. Le natif d'Echirolles n'avait jamais fait mieux qu'une neuvième place aux Mondiaux de 2021.

"Profiter du moment"

"Je suis tellement heureux. Tellement heureux que je n'ai pas les mots", a simplement réagi le quintuple champion de France, submergé par l'émotion. "J'aime tellement le patinage !" Après un entraînement perturbé par la pandémie et des blessures, Kévin Aymoz a vécu plusieurs saisons difficiles. Mais il est apparu de nouveau épanoui sur la glace de Saitama.

"Cela fait deux ans que je me bats et je suis venu sur cette compétition sans objectif précis. C'est ma 23e année de patinage et je veux juste profiter du moment", se réjouissait-il jeudi après la réalisation d'un programme court de grande qualité.

L'autre tricolore en lice pour ces Mondiaux, Adam Siao Him Fa, a déçu en terminant à la dixième position. Le récent champion d'Europe, qui pouvait espérer une médaille en arrivant au Japon, a reconnu qu'il lui restait encore "beaucoup de choses à travailler".

Avec AFP