Le CHU de Grenoble s'équipe du système EOS pour des radiographies 3D moins irradiantes

Une jeune patiente teste le système EOS au CHU de Grenoble / © France 3 Alpes.
Une jeune patiente teste le système EOS au CHU de Grenoble / © France 3 Alpes.

Le service couple-enfant du CHU de Grenoble vient de s'équiper d'un nouveau système d'imagerie médicale plus performant et moins intrusif : le système EOS. Il permet de réaliser des radiographies 3D avec 100 fois moins de radiations qu'un scanner.

 

Par Yann Gonon

A Grenoble, l'hôpital couple-enfant possède désormais une machine capable de réaliser des radios 3 D en émettant moins de radiations. Le système EOS est installé dans une quarantaine d'hôpitaux en France.

Un an après son opération de la scoliose, Louise passe une radiographie de contrôle. A Grenoble, elle est l'une des premières à bénéficier du système Eos qui permet au final d'obtenir une modélisation en 3 D de la colonne.

Le système a plusieurs avantages. Le patient est d'abord en position debout. Cela permet d'effectuer le contrôle en situation réelle.

Il est aussi plus rapide car le patient est radiographié en même temps devant et derrière. Enfin, les radiations produites sont beaucoup plus faibles. 5 fois moins de radiations qu'une radio standard et surtout 100 fois qu'un scanner.

Une quarantaine de machines sont déjà installées en France.
 
Imagerie 3D
Valérie Thevenot, EOS Imaging - Frédérique Nugues, radiothérapie - CHU Grenoble Alpes - Professeur Aurélien Courvoisier, Chirurgie Orthopédique Pédiatrique au CHU Grenoble Alpes - Armelle Le Bourdonnec, maman de Louise. Reportage : Denis Vigneau-Dugué - Nathalie Rapuc-Mulac.

 

Sur le même sujet

Laurent Wauquiez : polémique après l'envoie de SMS aux lycéens de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Les + Lus