• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Cinéma. Disparition à 96 ans de Jack Lesage, réalisateur des JO de Grenoble

Jack Lesage, le réalisateur des JO des Grenoble. / © France 3 Alpes
Jack Lesage, le réalisateur des JO des Grenoble. / © France 3 Alpes

Il avait réalisé le film officiel des Jeux olympiques de Grenoble en 1968. Le cinéaste Jack Lesage est décédé ce lundi 8 juillet 2019. Il était âgé de 96 ans.

Par France 3 Alpes

Le cinéaste des JO de Grenoble Jack Lesage s'est éteint ce lundi à l'âge de 96 ans. Né à Saint-Mandé, il avait quitté avec sa famille la région parisienne en 1929 pour venir s'installer dans les Alpes.

Passionné par la photographie, il crée chez lui à 15 ans un premier studio puis entre comme apprenti chez Paul Réal, un photographe bien connu rue de la Poste à Grenoble.

La Seconde Guerre mondiale ayant éclaté, il s'engage à Jeunesse et Montagne, avec pour mission de former au ski les officiers de l’armée de l’air.

Cette expérience lui fait sillonner les Alpes et connaître ceux qui accompagneront sa vie : Lionel Terray, Gaston Rébuffat, Marcel Ichac et un peu plus tard des chefs emblématiques comme Henri Ripert, Honoré Bonnet ou encore Roger Frison-Roche.
 

Reporter de guerre


Engagé au service cinématographique des armées comme reporter de guerre au sein de la 27e division alpine, il rencontre Georges Rollet, avec lequel  il crée en 1946 une agence photographique, PhotoPress.

Il devient correspondant d'Associated Press et de Gaumont actualités. 

Dans le même temps, il sillonne la région pour réaliser des reportages qui alimenteront le journal filmé des Alpes (l'ancêtre de FR3 région).

Il est le coproducteur et coréalisateur des films des Jeux olympiques d'Innsbruck (1964), Grenoble (1968), Sapporo (1972), Innsbruck (1976) et des championnats du monde de ski de Chamonix (1962), Portillo (1966), Saint-Moritz (1974).
 

Du ski alpin au ski nautique


Puis il passe du ski alpin au ski nautique avec notamment Le plancher des vagues (1962), film dans lequel les champions de l’époque, notamment Jean-Marie Muller, se mettent en scène avec humour. 

Carte de presse n° 7670, obtenue en 1947, Jack Lesage continue de photographier la montagne dans le Trièves où il réside, réalisant des clichés de neige et de givre régulièrement exposés.
 

Doyen du Club de la Presse


En 1980, élu maire-adjoint de Saint Paul les Monestier (de 1983 à 1989), il lance la société d’édition Publialp et le journal Mairie Magazine, aujourd’hui filiale du groupe les Affiches, dont il est le rédacteur en chef.

Doyen du Club de la Presse de Grenoble et de l’Isère, il avait reçu en 2014 la Médaille de l’Ordre National du Mérite.

 
Portrait de Jack Lesage








 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Portrait de Jack Lesage

Les + Lus