Coronavirus Covid-19 : les examens nationaux et concours reportés pour les trois prochaines semaines

Après la fermeture des établissements scolaires, le gouvernement vient d'annoncer le report des examens nationaux et concours prévus dans les trois prochaines semaines. Ils seront reprogrammés "dans les délais les plus courts possibles".
Les examen nationaux et concours prévus d'ici au 5 avril ont été reportés à cause de l'épidémie de coronavirus. Photo d'illustration.
Les examen nationaux et concours prévus d'ici au 5 avril ont été reportés à cause de l'épidémie de coronavirus. Photo d'illustration. © FREDERICK FLORIN / AFP
Les examens nationaux et concours prévus dans les trois prochaines semaines ont été reportés par le gouvernement à cause de l'épidémie de coronavirus Covid-19 en France. Le rectorat de Grenoble s'est fait l'écho de cette mesure dimanche 15 mars, expliquant qu'il s'agit de "garantir la sécurité de l’ensemble de la population".

Le rectorat indique dans un communiqué que, "pour tenir compte des difficultés de transports et d’hébergement" des candidats et dans "le souci de ne pas (les) léser", ces examens allaient être reportés et reprogrammés "dans les délais les plus courts possibles en fonction de l’évolution de la situation". Dans le détail, cette mesure concerne notamment les concours de l'enseignement supérieur (post-CPGE) et les concours de recrutement de l’Éducation nationale.

 

Encore des interrogations


Le gouvernement assure que "le calendrier de Parcoursup reste inchangé à ce stade". Concernant les examens programmés après le 5 avril, "des solutions adaptées seront définies sur la base d’une instruction approfondie", peut-on lire dans ce même communiqué. En clair, les modalités précises n'ont pas encore été décidées et seront communiquées aux candidats plus tard.
 
L'ensemble des établissements scolaires français fermeront également à partir de lundi, avait annoncé Emmanuel Macron en milieu de semaine. L'épidémie de Covid-19 continue sa progression sur le territoire chaque jour, le chef de l'Etat l'a qualifié de "plus grave crise sanitaire qu'ait connu la France depuis un siècle".

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société éducation